mercredi 13 janvier 2021

LES MACLEODS - Tome 1 : La loi du Highlander [Chronique express]

Monica McCarty
Les Editions J'ai Lu (2017)
Sortie originale (2007)
320 pages 

Synopsis :
1601. Sur ordre du roi Jacques, Isabel MacDonald se rend sur l'île de Skye épouser Rory MacLeod, son ennemi juré. Le roi entend ainsi mettre fin à la querelle qui oppose les deux clans. Mais les MacDonald ont un plan : une fois sur place, Isabel dérobera un précieux talisman, puis dénoncera l'alliance. Elle ignore que, de son côté, Rory MacLeod fait semblant d'obéir au roi, alors qu'il projette de la répudier au bout d'un an. Quoi qu'il arrive, il s'est promis de faire passer son honneur et sa vengeance avant tout.

[CHRONIQUE EXPRESS]

J'ai dernièrement débuté la saga des Campbell de Monica McCarty et il s'avère que c'est une sorte de spin-off d'une autre saga, les MacLeods, qui font d'ailleurs une apparition dans "Les Campbell".....Du coup, cela m'a évidemment donné envie de lire les romances sur ce clan de Highlanders dont la réputation surpasse leur "propre" saga !

Tout d'abord, il y a notre héroïne, Isabel, qui est connue pour sa beauté physique...Malheureusement, cela va la desservir car elle va devoir jouer le rôle du "pion" dans le plan diabolique de son oncle, un immonde personnage, qui voit en elle un moyen d'anéantir les MacLeods....

Rory MacLeod, notre héros, est, quant à lui, un highlander dans toute sa splendeur. Un parfait guerrier, attentif à son clan. Il a une dent contre les MacDonald car l'oncle de notre héroïne avait épousé la soeur de Rory, avant de la répudier (et de lui crever un oeil)....Du coup, l'idée d'une union avec la nièce de l'homme qui a "détruit" sa petite soeur ne l'enchante guère....Avant de rencontrer Isabel...

dimanche 3 janvier 2021

Pourquoi trop penser rend manipulable : Protégez votre mental de l'emprise [Chronique express]



Christel Petitcollin
Les Editions Tredaniel la Maisnie (2017)
261 pages


Synopsis :
Aux côtés des victimes de manipulation mentale depuis plus de vingt ans, j'ai pu décrypter la personnalité des manipulateurs, celles de leurs victimes et aussi étudier les composantes du lien étrange qui les relie. J'en suis arrivée à la conclusion surprenante que plus on est intelligent, plus on est manipulable. Le paradoxe n'est qu'apparent : une personne intelligente cherche à comprendre, essaie d'intégrer le point de vue de l'autre, veut trouver un terrain d'entente et refuse de se décourager. Or un manipulateur ment, nie la réalité et crée délibérément les conflits dont il se nourrit. Pire, le manipulateur vous ligote dans vos valeurs humanistes et les détourne à son profit.



[CHRONIQUE EXPRESS]

"Toute personne qui a fréquenté un manipulateur l’a déjà vu switcher brusquement d’un visage à l’autre, juste parce qu’un tiers entrait dans la pièce ou en sortait. C’est bien la preuve qu’ils sont pleinement conscients de ce qu’ils font et qu’ils maîtrisent parfaitement leur image. Mais cette idée est tellement dérangeante que la plupart des gens zappent ces faits objectifs. Pourtant, une personne normale ne passe pas aussi instantanément d’un visage à l’autre. Alors, méfiez-vous des beaux masques. Et encore plus lorsque votre manipulateur redevient brusquement gentil. Ça indique qu’il a l’intention de vous rendormir".

Pour être honnête avec vous, ce livre, je l'ai lu durant l'été 2020. Il m'aura fallu 6 mois pour l'évoquer sur mon blog. Sans entrer dans les détails, 2020 a été une année épouvantable pour moi, notamment au niveau professionnel. Des manipulateurs, j'en ai croisés pas mal durant ma vie, et pas seulement dans le professionnel...

Même si j'ai changé de travail en septembre 2020, je suis consciente que ce n'est que mettre un pansement sur une jambe de bois....Bref....Pour revenir à ce nouveau livre de Christel Petitcollin (vous trouverez les autres livres de l'auteure que j'ai chroniqués sur mon blog), celui-ci ouvre vraiment les yeux sur les gens qui nous entourent (ou ceux qui nous gouvernent...). 

samedi 2 janvier 2021

LE CLAN CAMPBELL - Tome 2 : Le proscrit [Chronique express]


Monica McCarty
Les Editions J'ai Lu (2012)
Sortie originale 2009
323 pages 


Synopsis :
Ennemis jurés depuis que les Campbell ont contraint les MacGregor à l’exil, les deux clans s’entre-tuent avec la plus grande férocité. Aussi, lorsque Elizabeth Campbell tombe entre les mains de Patrick MacGregor, ce dernier voit la meilleure des vengeances se profiler. Se faisant passer pour un guerrier du nom de Murray, le Highlander parvient à gagner la confiance de la fragile jeune femme. Comment résister à une telle occasion ? Les terres des ancêtres de Patrick font partie de la dot d’Elizabeth. Il lui suffit donc de la forcer au mariage et de récupérer son domaine…

[CHRONIQUE EXPRESS]

Ce 2ème tome de la saga du Clan Campbell met en scène la petite soeur de Jamie, le héros du 1er tome. J'ai vraiment apprécié la personnalité de notre nouvelle héroïne, et cela, dès le début du récit car l'auteure américaine, Monica McCarty, nous la présente comme une jeune femme "fragile", en tout cas peu sûre d'elle, à cause de son problème de bégaiement quand elle est anxieuse.....Son humiliation au début du livre m'a vraiment touchée, et la manière dont Patrick MacGregor va venir à sa rescousse (en tout anonymat) marque de manière significative leur future destinée.....

Quelques années vont passer quand nos deux héros vont de nouveau se croiser.  La particularité de ce récit, c'est qu'il se passe pratiquement en parallèle avec le 1er tome !

Nous savons donc que les membres du clan MacGregor sont considérés comme des hors-la-loi, des "proscrits" (dont le titre du livre).

Patrick MacGregor va se faire passer pour un sauveur auprès d'Elizabeth et va peu à peu gagner sa confiance....Tout en se faisant prendre à son propre jeu car il va définitivement tomber sous le charme de la jeune femme....

Le soucis c'est que leurs deux clans sont ennemis et qu'il lui ment sur son identité.

Leur histoire d'amour va rencontrer énormément d'obstacles et nos deux héros ne sont pas épargnés par les drames, comme à chaque fois dans les livres de Monica McCarty qui semble beaucoup aimer faire souffrir ses héros....Evidemment, j'ai été happée par le récit, j'ai aussi eu le plaisir de revoir Jamie et Caitrina, qui sont toujours aussi volcanique aussi bien l'un que l'autre (Caitrina a toujours le dernier mot, cela dit !).

5 CHANSONS : Fuck 2020 !

 

2020.....Une année qui entrera sans doute dans les livres d'Histoire. Pour moi, elle a été tout simplement dégueulasse...Malheureusement, étant mère de famille, je ne peux pas me permettre de "faire n'importe quoi"... 2021 sera sans doute compliquée (après la stupéfaction arrive la colère)....On verra bien....En tout cas, dans ce top 5, je ne veux pas parler de chansons qui sont sorties cette année mais plutôt de chansons qui représentent 2020 pour moi. Une année à digérer qui aura sans doute ouvert les yeux à beaucoup de gens sur la réalité du monde dans lequel nous vivons (à vous de voir si vous voulez prendre la pilule bleue ou la pilule rouge...)....


1-NAJOUA BELYZEL "Le fléau" (2019) 
Comment ne pas évoquer ce virus qui s'est abattu sur une partie du monde, oui, une "certaine" partie du monde....Les décisions absurdes, les ordres contradictoires....Fort heureusement, l'humanité peut se féliciter, la grippe, la pneumonie et les autres maladies respiratoires ont miraculeusement disparu en 2020...Jusqu'au prochain "fléau" ?.....




2-CHRISTOPHE "Jeanne" (2019)
Hommage au chanteur Christophe qui nous a quitté cette année 2020...En 2019, il avait participé au film "Jeanne" avec cette apparition marquante sur une chanson tirée d'un texte de Charles Peguy qui évoque le supplice de Jeanne d'Arc. Personnellement, cette chanson, ces paroles bouleversantes, cette interprétation de Christophe, cette mise en scène de ce fameux passage du film m'ont touchée droit au coeur ! Adieu Christophe et merci pour cette magnifique chanson pleine de spiritualité et qui colle très bien au "mood" 2020...



dimanche 27 décembre 2020

Un soupçon d'imprévu [Chronique express]


Tamara Balliana
Les Editions Montlake (2020)
319 pages 


Synopsis :
À 38 ans, Romy est épanouie dans son métier de pâtissière, mais elle rêve désormais de fonder une famille. Autour d'elle, toutes ses amies sont en couple et déjà mamans… Bien décidée à avoir un enfant envers et contre tout, la jeune femme envisage plusieurs solutions pour devenir mère, quitte à revoir ses idéaux. Ce qu’elle n’avait pas prévu dans son plan ? Sa rencontre avec Alistair, un charmant maçon anglais de onze ans son cadet, qui ne lui cache pas que la différence d’âge est loin d’être un problème pour lui… Mais est-il prêt à être père ? Au-delà de leurs âges respectifs, le jeune homme est tout juste en train de construire sa vie professionnelle, alors que Romy est installée et heureuse. Pourra-t-elle mettre son projet de vie entre parenthèses pour ce qui n’est peut-être qu’une amourette ?

[Chronique express]

Un soupçon d'imprévu m'a fait passer un agréable moment de lecture, comme toujours, avec l'auteure française Tamara Balliana et sa saga qui se déroule dans le petit village de Cadenel.

Cette fois-ci, c'est Romy, la boulangère du village, que nous allons suivre. Chose n'est pas commune, notre héroïne est âgée de 38 ans. Cela change de la plupart des romances contemporaines qui mettent en scène des jeunes femmes entre 25 et 30 ans.

Et autre élément "inédit" (pour ma part, en tout cas, parmi toutes les romances que j'ai lues !), c'est que le héros est beaucoup jeune qu'elle :Onze années les séparent ! 

jeudi 17 décembre 2020

LA CONFRERIE DE LA DAGUE NOIRE - Tome 18 : L'amant repenti [Chronique express]


JR Ward
Les Editions Milady (2020)
Sortie originale 
540 pages 


Synopsis :
Syn a réussi à cacher son activité de mercenaire à la Confrérie, jusqu'au jour où une mission l'amène à faire face à leur nouvel ennemi. Son chemin croise alors celui d'une sang-mêlé en pleine transition. Jo ignore tout de sa véritable nature, et elle hésite à faire confiance à ce mystérieux inconnu surgi des ténèbres, malgré l'attirance électrique qu'elle ressent pour lui. Mais le temps presse, et Jo et Syn doivent bientôt joindre leurs forces à celles de la Confrérie pour vaincre les éradiqueurs. Alors que les mensonges de Syn menacent de détruire ses liens avec ses frères, l'amour de Jo lui donnera-t-il le courage d'affronter la vérité ?

[CHRONIQUE EXPRESS]


La première chose à dire c'est qu'une page se tourne avec ce 18ème tome de "La Confrérie de la dague noire".

Personnellement, "L'amant repenti" ne m'a pas fait vibrer comme certains autres volumes. La romance entre Jo et Syn est relativement banale, voire un peu bâclée...C'est fort dommage ! Au bout du 18ème tome, c'est un peu normal que l'imagination de l'auteure américaine, JR Ward, s'essouffle à ce niveau, vous allez me dire ! Mais cela reste une petite déception pour moi....J'en attendais plus ! Notamment vis à vis du problème "physiologique" de Syn qui se règle "comme par miracle"....C'est trop facile, donc, c'est décevant....

Par contre, les histoires annexes sont très prenantes et relèvent le niveau général de ce livre !

jeudi 10 décembre 2020

LE CLAN CAMPBELL - Tome 1 : A la conquête de mon ennemie [Chronique express]



Monica McCarty
Les Editions J'ai Lu (2018)
Sortie originale 2009
346 pages

Synopsis :
Capitaine de la garde du comte d'Argyll, Jamie Campbell, l'homme le plus redouté d'Écosse, est sur la trace de hors-la-loi qui seraient cachés par messire Lamont, maître d'Ascog Castle. Sur place, Jamie lui propose d'épouser sa fille afin d'apaiser les relations entre leurs deux clans ennemis. Lamont est d'accord. Toutefois, il ne contraindra pas Caitrina. Jamie doit d'abord obtenir son consentement. La réponse cingle : «Je préfère épouser un crapaud!» Amadouer la jeune effrontée s'annonce délicat, d'autant que Jamie a des manières très personnelles de faire sa cour...

[CHRONIQUE EXPRESS]

L'auteure américaine Monica McCarty est une valeur sûre en matière de romance historique mais aussi pour être très documentée sur l'Histoire réelle. Je la connais pour avoir lu une partie de la saga des "Les chevaliers des Highlands" (il va devoir d'ailleurs que je la termine un jour...), quoiqu'il en soit, le synopsis de ce 1er tome du "Clan Campbell" me donnait vraiment envie de me plonger dans le récit....Et j'ai eu raison car j'ai vraiment beaucoup apprécié la romance entre Jamie et Caitrina ! 

L'auteure ne nous épargne aucune violence de cette époque (début du 17ème siècle en Ecosse) et du coup, nous vivons avec intensité les drames qui vont frapper notre jolie héroïne, qui avait été, jusqu'à maintenant, "épargnée" par la vie....

Sa rencontre avec Jamie, un highlander d'un clan ennemi, va totalement changer sa vie (et pas que du côté positif). Notre jolie brune est une jeune femme qui semble très superficielle au début du récit et qui, finalement, se révèle être une femme forte et déterminée, qui ne se laisse pas abattre par les épreuves et qui va plutôt tout faire pour prendre son destin en main. 

Jamie, quant à lui, est un homme dur à la réputation implacable. Son rôle est de faire respecter la loi et malheureusement pour Caitrina, sa famille a commis des actes de "rébellion" envers le comte d'Argyll qui est le cousin de notre héros mais aussi son ordonnateur. 

lundi 7 décembre 2020

LA BRUME - Tome 2 : Le cauchemar [Chronique express]


Regine Abel
Les Edition Amazon (ISBN Canada) (2020)
306 pages


Synopsis :
Pendant des années, Zain a traqué Naïma jusqu’à ce qu’elle lui glisse entre les doigts. Il se languit du goût délectable de sa terreur et du son divin de ses cris. Elle occupe chacune de ses pensées et il souffre de son absence. Impatient de réclamer la seule femme qui puisse le compléter, Zain planifie minutieusement son passage vers le monde mortel. Cependant, lorsque la Brume se lève à nouveau, au lieu de se cacher de son Cauchemar, Naïma lui fait la plus improbable des propositions. Sa femme se donne-t-elle véritablement à lui ou est-ce un piège pour l’éliminer une fois pour toutes ? Il était son plus Sombre Désir. Pendant des années, Naïma a été effrayée par la Brume qui engloutit le monde pendant trois jours, tous les mois, et en particulier par les monstres qui y rôdent. Après avoir fait face à ses propres démons, elle est devenue psychothérapeute, afin d’aider d’autres personnes à gérer leurs traumatismes. Lorsque se présente l’opportunité de se joindre à l’agence gouvernementale qui s’occupe de la Brume, elle saute sur l’occasion. Toutefois, elle n’avait pas réalisé que cela signifiait devoir affronter son plus grand Cauchemar. C’est un psychopathe assoiffé de sang, sans la moindre compassion ou empathie. Alors, pourquoi ne peut-elle pas lui résister ? Pourquoi lui fait-il désirer des choses qu’elle ne devrait pas ?

[CHRONIQUE EXPRESS]

Très addictif ! Voilà ce que je peux dire sur ce 2ème tome de la Brume, la saga de l'auteure canadienne Regine Abel. Pour tout vous avouer, j'ai un peu hésité avant de lire ce tome car le 1er tome m'avait bien plu, certes, mais il y avait certains éléments qui avaient été survolé et donc j'avais trouvé ma lecture plaisante mais un peu "légère"....Hors, j'ai finalement bien fait d'écouter mon intuition et de lire "le cauchemar" car il est beaucoup plus profond et subtile que le 1er tome, qui, lui, était plus léger, voire caricatural dans le genre "romance fantastique" avec beaucoup de sexe et peu de "suspens".....Dans "Le cauchemar", nous en savons beaucoup plus sur les créatures qui viennent de la brume et surtout, sur les humains, sur les scientifiques qui travaillent sur ce phénomène qui met la planète Terre en pause durant 3 jours, tous les mois....

Le truc en plus dans cette romance, c'est que les deux héros sont noirs ! C'est peut-être un détail pour vous, mais pour moi, ça veut dire beaucoup (comme dirait France Gall) mais je crois bien que c'est la première romance que je lis avec deux personnages qui ne sont pas blancs (ça m'est arrivé de lire des romances entre personnages de deux origines différentes, mais il y avait toujours l'un ou l'autre qui était blanc !)....

mercredi 2 décembre 2020

QUATERBACK VERSUS NERD - Tome 1 et Tome 2 [Chronique express]



Anna-Victoria Val
Auto-Edition (Les demoiselles  des mots) 2020
Tome 1 "Carter" 299 pages
Tome 2 "Jack"  196 pages

Synopsis Tome 1 : 
Une lycéenne chasseuse de tornades.
Un sportif prétentieux et arrogant.
Qui cédera en premier ?
Entre Carter et Jake, c’est la guerre ! Carter est une nerd, l’ennemie jurée des sportifs du lycée. Elle ose leur résister et se venger des sales coups que les sportifs font aux têtes de classe. Mais derrière son assurance, Carter est une adolescente brisée. Trois ans plus tôt, elle a perdu ses parents météorologues lors d’une chasse aux tornades. Depuis, elle n’a plus qu’une obsession : poursuivre le travail de ses parents pour améliorer les systèmes d’alerte et les normes de construction. Carter veut sauver des vies, tout simplement. Mais sa vie est bouleversée quand elle se retrouve obligée de donner des cours à son meilleur ennemi : le quarterback du lycée. Entre elle et Jake, l’atmosphère est plus électrique qu’un orage. Mais ces cours pourraient devenir bien plus qu’une corvée. Qui sera le premier à céder face à l’attirance ?


Synopsis Tome 2 : 
Ils se sont affrontés.
Maintenant il doit l’aider à se reconstruire.
Plus rien ne sera jamais comme avant.



[Chronique express]

J'ai vraiment adoré cette duologie écrite par Anna-Victoria Val. Mon Dieu, mon petit coeur a tellement palpité au rythme des pages ! J'ai décidé de chroniquer les deux tomes dans le même article pour la simple et bonne raison que le 2ème tome est rempli de spoilers dès les premières pages (et c'est du lourd ! du très très lourd !). 

Alors déjà, il faut que je vous précise que le premier tome est écrit du point de vue de Carter, notre héroïne nerd, "chasseuse de tornades", et le second tome est, quant à lui, écrit du point de vue de Jack, le Quaterback vedette du lycée.

Alors, certes, nous sommes donc dans un récit qui se déroule dans un lycée américain, au Kansas, plus exactement, un état américain qui est connu pour ses épouvantables tornades qui dévastent tout sur leur passage chaque année (généralement à la saison du printemps).

Carter est une jeune fille de 16 ans qui a vécu le pire. Elle a perdu ses parents lors d'une de ces fameuses chasses aux tornades puisque c'était leur métier, à savoir essayer de comprendre le fonctionnement de ces monstres météorologiques et essayer de trouver des moyens de surveillance, notamment pour avertir les habitants qui sont sur le passage aléatoire de ces phénomènes météorologiques.

mercredi 18 novembre 2020

Ce matin, j'ai choisi de vivre [Chronique express]


 
Noélie Jausen
Les Editions Librinovo (2020)
198 pages

Synopsis :
J'me présente : Johanna, 34 ans. Je suis mariée, mère de deux enfants, heureuse propriétaire d'un chien et demeurant dans une jolie villa. J'ai appris qu'il fallait absolument avoir toutes ces choses pour réussir une vie et qu'il n'y a pas de réel bonheur sans cela. Mais que se passe-t-il quand, un matin, le tableau idyllique devient une cage dorée dans laquelle mourir à petit feu est une habitude ? Que se passe-t-il quand les mots enfouis se transforment en maux silencieux ? Aujourd'hui, c'est mon anniversaire. Comme les autres années, il n'aura pas lieu. Je suis une oubliée, une de celles qui survivent dans l'ombre des autres. Aujourd'hui, le voile qui obstrue la vision de mon existence vient d'être emporté par un tsunami. Alors je n'ai plus le choix : exister ne doit plus être une option.

[CHRONIQUE EXPRESS]

Ce livre, je l'ai trouvé salvateur. (oui oui, je n'exagère pas !). Il résonnera dans le coeur de toutes les personnes qui se posent des questions sur leur vie, sur le but de leur existence. En cette période "pas facile" que nous vivons, c'est très intéressant de voir comment une femme, une mère de famille qui n'a jamais travaillé, arrive à se débrouiller et à rebondir quand son mari et elle se séparent.

Evidemment, tout le monde n'a pas la chance d'avoir, comme notre héroïne Johanna, des amis bienveillants, des enfants (ados) compréhensifs et également un talent artistique qui va lui permettre d'éviter de faire un "boulot alimentaire" pour arriver à joindre les deux bouts.

Johanna, c'est une femme comme vous et moi. Elle s'est laissée "embourbée" dans une petite vie routinière, elle a fini par "s'effacer", elle a fini par se perdre, par se laisser aller, par se négliger physiquement et moralement....

dimanche 15 novembre 2020

SIX RIVERS RIDERS - Tome 1 : Lead [Chronique express]

Clara Nové
Evidence Editions 2020
250 pages 


Synopsis : 
Quand Jeanne, jeune institutrice française issue du milieu ultraconservateur catholique, débarque en Californie du Nord pour commencer une nouvelle vie, et surtout fuir un mariage dont elle ne veut pas, elle tombe de haut : loin du travail tranquille auquel elle s’attendait, la voilà plongée dans un monde qui lui est totalement inconnu, celui des clubs de motos pas vraiment... recommandables ! Qu’à cela ne tienne, il en faut plus pour doucher la volonté et la bonne humeur permanentes de la jeune fille !


[CHRONIQUE EXPRESS]

Clara Nové est une auteure de la génération "Wattpad" qui a eu la chance de trouver un public pour ses histoires et qui est maintenant publiée par une maison d'Edition.

Bien entendu, quand je parle de "chance", il y a aussi le talent qui entre en compte dans sa réussite ! Il faut dire que son premier tome est très attractif, avec l'histoire de cette jeune française qui débarque en Californie du Nord dans un club de bikers pour servir de nounou à une fillette de 9 ans.

Alors certes, le récit manque un peu de profondeur, notamment vis à vis du passé de Jeanne, des raisons pour lesquelles elle a quitté la France, sa famille, son futur ex-fiancé....La faire passer pour une fille qui a été éduquée par une famille ultra catholique et c'est la raison pour laquelle elle est encore vierge alors qu'elle est sur le point de se marier...Mouais...Là, j'ai un peu tiqué....Mais bref, à part ce détail et le fait qu'elle soit institutrice à 25 ans (son peu d'expérience ne l'empêche pas d'être très douée pédagogiquement, apparemment...), le reste du récit m'a bien plu.

Alors, comment ne pas craquer face à cette bande de bikers ! Lead, évidemment, le chef, qui a récupéré sa fille, Anna, jusque alors éduquée par ses "beaux-parents" au Québec (donc, la petite parle très bien français, on peut même dire que c'est sa langue maternelle....Et d'ailleurs, au départ, elle ne s'exprime que dans celle-ci face à cette bande de machos, histoire de les faire chier...). Et c'est pour ça qu'ils étaient à la recherche d'une "nounou" française....Une nounou qui aurait dû avoir la cinquantaine, une femme d'expérience, qui ne soit pas "baisable" pour cette bande de loups en rut....Pas une très jolie blonde, jeune femme de bonne famille de 25 ans qui est surnommée "Laura Ingalls" dès le départ - cela vous laisse imaginer son look et son côté "ingénue".....Le fait qu'elle dénote totalement face aux bikers et aux "brebis" (les filles "faciles" et "libérées" qui tournent autour des bikers) est flagrant !

vendredi 13 novembre 2020

Les ours mal léchés d'apprivoisent à Noël [Chronique express]


 
Valentine Stergann
Les Editions Hugo & Cie
297 pages 

Synopsis :
Malgré un quotidien bien huilé, Irène a l’impression de passer à côté de son destin. Alors, quand elle apprend que la vieille amie de sa grand-mère lui lègue sa maison en Angleterre, elle n’hésite pas et saute seule dans le premier avion, direction Charlestown. À l’aube des fêtes de fin d’année, elle démarre une nouvelle vie avec de nouveaux voisins : un septuagénaire loufoque, une pétillante serveuse… mais surtout Rudolph, solitaire et bourru, veuf depuis deux ans. Aussi attirant qu’agaçant, cet homme des cavernes se maintient tant bien que mal au-dessus des flots grâce à son fils. Et si l’étincelante Irène réussissait à le faire sourire à nouveau ? Et si c’était ça, la magie de Noël ? Et s’il suffisait de quelques flocons de neige pour réparer les cœurs ?

[CHRONIQUE EXPRESS]

"Les ours mal léchés s'apprivoisent à Noël" est pour le moment la meilleure romance de Noël que j'ai lue en cette année 2020. L'auteure française, Valentine Stergann a réussi à m'émouvoir, tout en me tenant en haleine durant toute la durée du récit.

Ce que j'ai aimé dans cette romance, c'est que les personnages sont tous atypiques mais finalement très "ordinaires".....D'abord, nous avons Irène, notre héroïne, qui nous confie ses pensées, ses doutes, ses joies et ses désillusions (pas forcément dans cet ordre, remarquez...). 

Loin du cliché de la jeune femme pure et innocente qui tombe sur le prince charmant, dans "Les ours mal léchés s'apprivoisent à Noël", nous faisons la connaissance d'une française de 35 ans qui vit en couple depuis 18 ans avec Edouard, son amour de jeunesse. 

samedi 31 octobre 2020

LES MACALLISTER - Tome 4 "Le highlander apprivoisé" [Chronique express]



Kinley MacGregor
Les Editions J'ai Lu (2020)
Sortie originale 2003
308 pages

Synopsis :
Pour échapper à un mariage imposé, Eleanor décide de se réfugier à Londres sous la protection de la reine. Mais une femme ne pouvant voyager seule, elle a trouvé l'homme idéal pour l'escorter : Ewan MacAllister, qui vit dans une grotte comme l'ours qu'il est devenu depuis la mort de son frère. Personne n'osera barrer la route à ce colosse. Reste à le convaincre. Et pour lui forcer la main, Eleanor a proclamé par lettre qu'ils étaient amants et allaient s'enfuir ensemble... S'est-elle jetée dans la gueule du loup ou trouvera-t-elle moyen de le dompter ?

[CHRONIQUE EXPRESS]

Dans ce 4ème tome de la saga, nous suivons ici Ewan MacAllister, entraperçu dans les précédents tomes et décrit comme un homme "brisé" par la culpabilité, s'estimant à l'origine du suicide de son frère Kieran...

Notre jolie héroïne, elle, est une jeune femme lumineuse, bavarde et vivante....Bref, tout le contraire d'Ewan qui s'est retiré dans une grotte pour "expier sa faute".

Bien évidemment, Ewan va être obligé d'aider la jeune femme et au fur et à mesure de leur périple, le bel highlander dépressif va finir par reprendre goût à la vie et à être attiré irrésistiblement par Eleanor "Nora".

Ma lecture fut vraiment très plaisante car j'aime beaucoup les personnages qui ont un passif "douloureux" et qui arrivent à se surpasser pour reprendre espoir à la vie tout en affrontant les fantômes du passé.

Sur la route, Ewan et Nora vont croiser une bande de gypsies hauts en couleur....Que l'on reverra sans doute dans les prochains tomes, en tout cas obligatoirement dans celui qui sera consacré à Lochlan MacAllister, le frère ainé d'Ewan.....

J'ai adoré la personnalité d'Ewan, avec son caractère d'ours mal léché, son physique impressionnant (il est décrit comme un géant) mais qui sait aussi être très attentionné auprès des gens qu'il aime ou qu'il apprécie......Et je peux vous dire que si au début, Nora l'exaspère - à cause de ses bavardages et de son "originalité", il va vite finir par réaliser qu'elle lui est indispensable et qu'à ses côtés, il pense moins à ses malheurs et à se culpabiliser à propos de la mort de son frère.....

vendredi 30 octobre 2020

N'oublie pas les chocolats ! [Chronique express]


Tamara Balliana
Les Editions Hugo Roman (2020)
363 pages 

Synopsis :
Devi n'aime pas Noël. Chaque année, elle a hâte que cette période se termine, que les gens autour d'elle cessent de se comporter comme des elfes surexcités et redeviennent des adultes. Alors, quand elle perd son emploi quelques semaines avant le réveillon, c'est sans joie aucune qu'elle postule... au magasin de jouets de son village d'Alsace. Sur les conseils de Louise, sa meilleure amie et précieuse alliée au quotidien, elle apporte ses chocolats faits maison lors de son premier jour. Tout le monde aime les chocolats, non ? Gabriel adore les fêtes de fin d'année. Il fait partie de ceux qui, dès fin novembre, décorent leur maison, enfilent des pulls kitsch, boivent du vin chaud au marché de Noël et dévorent les chocolats ! Son travail de directeur d'un magasin de jouets lui permet de laisser libre cours à sa créativité. Son défi cette année : transformer la nouvelle recrue et son âme de Grinch en lutin du Père Noël.

[CHRONIQUE EXPRESS]

L'auteure française Tamara Balliana est une valeur sûre à mes yeux quand je veux passer un bon moment de détente en lisant de jolies histoires d'amour avec des héroïnes toujours attachantes. 

Cette fois-ci, c'est une romance de Noël : "N'oublie pas les chocolats" qui me faisait de l'oeil...Et je dois dire qu'encore une fois, j'ai apprécié sa plume et je me suis "évadée" dans son univers "chick-lit" avec Devi, une jeune femme qui dit détester Noël et qui a la particularité d'être fan des tueurs en série....

Quand nous faisons connaissance avec elle, elle est sur le point d'être licenciée de l'agence immobilière où elle bossait depuis quelque temps. Elle va donc finalement très vite retrouver un job....Comme vendeuse dans un magasin de jouets, grâce à sa meilleure amie Louise, elle va vite découvrir que Gabriel, le directeur du magasin, est un grand fan de Noël....

mercredi 28 octobre 2020

J'ECOUTE & JE NOTE : MARIA MENA "They never leave their wives"


J'écoute & je note
MARIA MENA "They never leave their wives"
Année de sortie : 2020

Ma note totale 
8,3/10




01-Let him go  [8/10]

02-Lies (they never leave their wives)  [8,5/10]

03-You broke me [7,5/10]

mardi 27 octobre 2020

J'ECOUTE & JE NOTE : WESTLIFE "The love album"


J'écoute & je note
WESTLIFE "The love album"
Année de sortie : 2006

Ma note totale 

7,6/10



01-The rose [7/10]

02-Total eclipse of the heart [8/10]


03-All out of love (feat. Delta Goodrem) [7,5/10]


dimanche 25 octobre 2020

Cher Père Noël, je voudrais un mec ! [Chronique express]


Caro M. Leene
Les Editions Harlequin (2020)
320 pages

Synopsis :
C’est la dernière fois qu’Aly écoute les conseils foireux de sa meilleure amie  ! Écrire sa liste au père Noël  ? D’accord, c’était drôle comme idée, jusqu’à ce que sa poisse légendaire fasse encore des siennes et qu’Aly envoie par erreur ladite liste par mail à… son patron, Evan Sanders, qui est plutôt du genre père Fouettard. Non seulement il va savoir que son vœu le plus cher est de se trouver un mec – ou, à défaut, de découvrir de beaux sex-toys sous le sapin – mais, en plus, il va apprendre qu’elle fantasme sur lui (qu’est-ce qui lui a pris d’avouer qu’elle ne le repousserait pas s’il lui sautait dessus  ?). Sa carrière professionnelle est foutue, c’est sûr. Tout compte fait, Aly ne souhaite plus qu’une seule chose pour Noël  : un miracle.

[CHRONIQUE EXPRESS]




Pour ma première romance de Noël j'ai débuté en beauté avec "Cher Père Noël, je voudrais un mec !". Je peux aisément affirmer que ce livre est un coup de cœur car j'ai vraiment passé un excellent moment de lecture, moi qui aime tant les héroïnes quand il ne se laisse pas marcher sur les pieds.

Vous l'aurez lu dans le synopsis, Aly se retrouve dans de beaux draps en écrivant une lettre parti au Père Noël. Elle va l'envoyer par erreur nouveau patron (elle bosse en intérim et effectue le remplacement de l'assistante d'Evan Sanders durant son congé maladie qui doit durer quelques semaines).

Fort heureusement, elle va arriver à effacer le mail compromettant en allant sur le PC de son boss durant son absence mais les ennuis ne font que commencer pour elle qui enchaîne les gaffes et les faux pas...Toujours sous l'oeil très sévère et intransigeant de son patron.

J'ECOUTE & JE NOTE : WESTLIFE "Where we are"




J'écoute & je note

WESTLIFE "Where we are"
Année de sortie : 2009

Ma note totale 
8,2/10




01-What about now [10/10]

02-How to break a heart  [9,5/10]

03-Leaving [7,5/10]

samedi 24 octobre 2020

J'ECOUTE & JE NOTE : DONNA SUMMER "I remember yesterday"

 

J'écoute & je note
DONNA SUMMER "I remember yesterday"
Année de sortie : 1977


Ma note totale 
8/10



01-I remember yesterday  [10/10]

02-Love's unkind  [8/10]

03-Back in love again [7,5/10]

J'ECOUTE & JE NOTE : SAVAGE GARDEN "Savage garden"

 

J'écoute & je note
SAVAGE GARDEN "Savage garden"
Année de sortie : 1997

Ma note totale 
7,9/10




01-To the moon & back  [10/10]

02-I want you  [10/10]


03-Truly madly deeply [9,5/10]