5 CHANSONS : Inspirées de faits divers


Parfois des faits divers entendus dans la presse inspirent des artistes. Parfois ils sont eux-même touchés par un drame personnel....Et parfois, il en ressort une chanson forte émotionnellement. En voici cinq qui m'ont particulièrement touchée et que je veux vous faire partager ou découvrir...


La Grande Sophie  "Depuis le 11 mars"
La chanteuse a été marquée par l'histoire de ce japonais, Yasuo Takamatsu, qui a perdu sa femme, Yuko, emportée par le tsunami lors de la catastrophe de Fukushima le 11 mars 2011. Tout de suite après ce drame Yasuo n'a eu plus qu'une obsession : retrouver le corps de sa femme et pour cela il va apprendre à faire de la plongée sous-marine...Je trouve les paroles très belles, ainsi que la mélodie. Et évidemment, cette histoire d'amour incroyable et tragique me touche énormément....Si vous voulez écouter cette chanson, c'est [ici]. 

Renaud "Les Charognards"
Dans cette chanson, Renaud se met à la place de l'un des mecs qui a fait un braquage en 1975 dans une agence du Crédit Lyonnais et qui va être abattu par la police. Ce qui est dingue avec cette chanson c'est que Renaud a les arguments pour nous faire prendre en pitié ce criminel, finalement....Comme toujours, il a les mots qui touchent et qui bousculent....C'est à écouter [ici].

Céline Dion "Le fils de Superman"
C'est une reprise de la diva québécoise car à l'origine, cette chanson était interprétée par Martine St Clair, une autre québécoise (que personnellement, je ne connaissais que par son tube qui passait en boucle à la radio au début des années 90 "Lavez lavez"). Bref, Je suis une très grande fan de Céline Dion et j'avais acheté la K7 de son album live "A l'Olympia" (sorti en 1994) et dans lequel elle explique avant d'interpréter son morceau que cette chanson est tiré d'un fait divers qui s'était passé à New York, quand Luc Plamondon, l'auteur compositeur québécois, était là-bas. Un petit garçon voulait imiter son idole Superman et a sauté de sa fenêtre.....Alors, moi, je connaissais cette chanson tirée de la K7 mais en fait, si vous allez, par exemple, l'écouter sur Deezer, l'explication de Céline n'est pas au début de la chanson mais à la fin du morceau précédent (le blues du businessman)...Oh oui, c'est super logique...Je suppose que c'est aussi pareil sur le CD....Comme quoi, les K7 audio avaient quand même un certain avantage dans ces moments-là parce que c'est quand même très facile de passer à côté, sauf si vous écoutez l'album en continue....Mais si vous passez à la chanson suivante "manuellement" c'est sûr que vous n'allez pas penser à écouter ce qui se passe après les applaudissements à la suite du Blues du businessman....Bref, en tout cas, vous pouvez écouter la chanson en version studio [ici] et pour entendre Céline parler de l'histoire lors de son concert, il faut aller, je le répète, à la fin de sa chanson "Le blues du businessman" sur l'album "A l'Olympia".

Eric Clapton "Tears in heaven"
Ah bah tiens, puisqu'on en est à parler du sujet de la défenestration de gamins, cela me rappelle aussi le fait divers sordide qui est arrivé directement à Eric Clapton : la mort de son petit garçon de 4 ans qui est tombé par la fenêtre en 1991. Comme quoi, être une star internationale n'empêche pas de vivre des drames atroces, ne protège pas du malheur....Après, la sensibilité de l'artiste lui a permis de faire cette merveilleuse chanson qui fout bien les boules, tout de même....Même si vous ne comprenez pas l'anglais, vous ne pouvez qu'être touché par la mélodie et l'ambiance pesante qui se dégage de ce titre...Vous pouvez l'écouter [ici]

Calogero "Un jour au mauvais endroit"
Tout le monde connait cette chanson puisqu'elle a été un immense tube en 2014 et célébrée aux Victoires de la Musique en 2015. En plus de la mélodie et de l'orchestration qui sont impeccables, il y a aussi les paroles puisque Calogero s'est inspiré du drame d'Echirolles où deux jeunes hommes, Kévin et Sofiane, ont été battus à mort et abandonnés dans parc d'Echirolles dans la banlieue de Grenoble en 2012. Le clip en remet une couche puisqu'il est filme avec des habitants du quartier. Bref, une chanson qui fait réfléchir et qui est très forte émotionnellement. Vous pouvez l'écouter [ici].