vendredi 13 mai 2016

LES OMBRES DE LA NUIT - Tome 3 : Charmes

Kresley Cole
Les éditions J'ai Lu (2011)
Sortie originale 
406 pages

Synopsis :
Deux siècles après la mort de sa bien-aimée, Bowen MacRieve, lycae brutal et cruel, ne connaît toujours que ténèbres et solitude infinie. La Quête du Talisman, s'il la remporte, lui permettra de ressusciter sa moitié. Aussi, il est prêt à tout. Mais Mariketa l'Attendue, la jolie sorcière aux immenses pouvoirs, est elle aussi déterminée. Ce talisman, il le lui faut. Entre eux, la haine est tangible, mais une irrésistible alchimie réveille en Bowen des désirs qu'il croyait éteints et fait naître en Mariketa les fantasmes les plus fous. De leur affrontement peut naître le meilleur... et le pire.



Je peux le clamer haut et fort la saga Les ombres de la nuit, de l’auteure américaine Kresley Cole, est en passe de devenir l’une de mes préférées en matière d’Urban fantasy ! Au moment où je rédige cet avis, je termine ma lecture du 5ème tome. J’avoue que je suis devenue accroc et une fois un tome terminé, j’enchaîne direct sur le suivant ! Du coup, il va falloir que je rassemble mes souvenirs pour écrire mon avis car j’ai lu Charmes il y a plus d’une semaine…..En tout cas, les premiers termes qui me viennent en tête et qui qualifient le mieux ce que j’avais ressenti à ma lecture de Charmes, c’est « Exotisme, Amour compliqué, Amour Bestial Grrrrrrrrouaaaaarrrr ». J’ai vraiment énormément aimé ce 3ème tome, qui est mon préféré depuis le début de la saga (je ne dis rien pour les 4 et 5ème tome…Pas de spoilers !).



Comme je l’avais évoqué dans ma chronique du tome 2, le début de l’histoire de Charmes nous entraîne de nouveau sur la grande épreuve de la Quête du Talisman, mais cette fois-ci du point de vue de Bowen le lycae et Mariteka la sorcière, à la place de Sebastian le vampire et Kaderin la valkyrie.

« Quel âge pouvait-elle avoir ? Il était possible qu’elle ne soit immortelle que depuis peu. Elle n’avait peut-être même pas cent ans. Quel que soit son âge, elle était de toute évidence trop jeune et trop fofolle pour savoir qu’il ne fallait pas tirer les moustaches d’un lycae de douze cents balais »

Ce que j’ai aimé dans ce livre :
1#-Relation Haine-Passion-Amour  ! Et oui, avec un loup-garou hyper frustré comme héros principal, qui en veut à la terre entière depuis la mort de son « âme sœur » en 1827, il fallait se douter que les échanges avec la jolie sorcière allaient être explosifs (et passionnés !!!) ! En gros, Bowen reproche à Mariteka de lui avoir jeté un sort car il est irrésistiblement attiré par elle, hors, ce n’est pas possible pour un Lycae de connaître le grand amour deux fois dans sa vie…..Du coup, Bowen est très violent, fourbe et prêt à tout pour empêcher Mariteka de remporter la Quête du Talisman (et refouler ses désirs sensuels)….Surtout que lui, il participe à ce « jeu » - qui a lieu tous les 250 ans – pour avoir le moyen de faire revivre son amour défunt, la belle Mariah…..Qui est morte il y a presque 200 ans en le fuyant quand il s’était transformé en « bête »….C’est ballot…..

"-Alors, on a fini de se rincer l'oeil ? demanda-t-il sèchement. Oui, il était sexy en diable, mais il détestait les sorcières, malheureusement. Ca aussi, tout le monde le savait.
-J'en ai fini avec toi, oui, répondit-elle. C'était la vérité. Elle  n'avait pas le temps de soupirer après des guerriers loups-garous brutaux si elle voulait devenir la première de son espèce à gagner la Quête".

"-Pas la peine de monter sur tes grands chevaux, la sorcière. T'es pas si désagréable que ça à regarder, de mon point de vue. Un peu fluette aux endroits clés, mais il y a pire. Il matait carrément, le bougre ! Un certain nombre d'adjectifs auraient pu décrire son postérieur".

« -T’as donc pas compris pourquoi je suis entré dans la Quête ? Je veux la retrouver, et lui être fidèle. Il voulait retrouver sa compagne. Bien sûr. Il voulait se servir de la Clé de Thrane pour remonter dans le temps et empêcher qu’elle meure. Etonnamment, Mari se prit à détester cette femme, qui avait su engendrer une telle loyauté chez ce guerrier, et pendant tant d’années ».

2#-Univers dépaysant et exotique : Ayant lu déjà 5 tomes de cette saga, je dois dire que je suis vraiment ravie que l’auteure se réinvente à chaque fois, mettant en scène ses héros dans des lieux, des situations toujours originales…..Dans Charmes, nous sommes transportés une bonne partie du livre dans la jungle au Guatemala et c’est vraiment excellent. Les passages avec le pont suspendu, par exemple, pour moi, qui suis sujette au vertige (comme Mariteka), j’ai vraiment frémi pour elle !

3#-Introduction de nouveaux personnages : Les frères démons Rydstrom et Cadeon ont la part belle dans ce livre, eux qui seront les héros des tomes 5 et 6. J’ai vraiment eu beaucoup de plaisir à faire leur connaissance, de voir leur gentillesse vis-à-vis de la jeune sorcière Mariteka .Surtout que celle-ci est encore mortelle au début de la Quête et est donc, de ce fait, très vulnérable ! Evidemment, c’était un détail qu’elle s’était bien gardée de dire à Bowen, sinon, il n’aurait peut-être pas agit aussi « cruellement » avec elle…..Les immortels ne jouent pas les mêmes jeux que les mortels…..Et il est aussi très plaisant de voir à quel point Bowen peut être jaloux des deux démons, surtout de Cadeon, qui a des vues sur Mariteka.....Et comme ces deux mâles s'étaient déjà disputé une fille dans le passé, nous assistons donc à des "combats de coqs" très coquasses dans ce tome !


« Son regard glissa jusqu’à Cade, qui buvait à la gourde à grandes gorgées.
-Regarde-le encore une fois comme ça, souffla Bowe d’un ton menaçant, et tu seras responsable de la mort de ce démon. Tout ce qu’il veut, c’est t’essayer. As-tu la moindre idée de ce que cela signifie ?
-A vrai dire, oui, j’en ai une petite. Enfin, en gros, hein. Un de mes mecs était un démon. Bowe fronça les sourcils.
-Mecs ? Tu veux dire amants ? Combien en as-tu eu ? Tu es une libertine, alors ? Tu as eu plusieurs hommes ? parce ce que cela mettrait fin….
-Mais qu’est-ce que tu croyais ? Que j’étais vierge ?
-Tu n’as que vingt-trois ans. On aurait dit un vieux grincheux. Même lui eut cette impression.
-Et je préfère ne pas penser aux mâles qui m’ont précédé, reprit-il. Mais puisque tu n’es plus innocente, j’aurais espéré que tu n’aurais fait cela qu’une seule fois, dans le noir, avec un humain tellement maladroit qu’il t’aurait fallu étouffer un bâillement ou lutter pour ne pas éclater de rire. Elle haussa les épaules.
-Je suis sûre que tu as beaucoup plus d’encoches dans le bois de ton lit que moi ».

4#-Scènes olé olé très sensuelles : C’est la spécialité de l’auteure – qui se réinvente merveilleusement à chaque fois selon les couples – Et du coup, avec un lycae âgé de 1200 ans, et une jeune femme de 23 ans (pas encore devenue immortelle), ça dépote un max ! La scène de la poursuite dans la jungle à la pleine lune….Groooaaaarrrrgh ! Sublime ! Rien que pour cette scène, lisez ce livre !


« Elle n’était pas pudique, et cacher son corps de la sorte, telle une vierge effarouchée, n’était pas son style.
-Dans ce cas…..Elle lâcha la serviette. Il retint un sifflement. Comme elle s’habillait, tout à fait à l’aise, cette fois, il lâcha enfin d’une voix éraillée : -T’es pas une timide, toi.
-Hein ? Timide ? A côté d’elle et de ses copines, les filles de Girls gone wild passaient pour des brodeuses au point de croix !

-Je suis juste charitable envers les loups-garous vieillissants ».

5#-La personnalité de Mariteka : Cette jeune sorcière appelée par l’ensemble du Mythos « L’attendue » a un sacré courage. Déjà parce qu’elle est seulement âgée de 23 ans et aussi parce qu’elle est mortelle au moment de son inscription à la Quête du talisman. Toutes les épreuves physiques qu’elle va supporter vont souvent l’envoyer au bord de la tombe (coucou les incubes !!!), mais elle persiste à se battre avec beaucoup de ténacité. Mariteka a également une grande force psychologique et je compatis pour elle lorsque Bowen l’appelle avec le nom de son ex lors de moments très intenses….. « Putain, le connard ! » voilà ce que j’ai pensé en lisant certaines lignes du livre. Kresley Cole a réussi avec brio à nous faire passer les émotions de la jeune femme et on ne peut que ressentir de l’empathie pour elle ! C’est vraiment une héroïne comme je les aime, et ma préférée depuis le début de la saga !




Ce que je n’ai pas aimé dans ce livre :

Les histoires d’amour qui s’enchaînent : En fait, ce n'est pas ce que je n'aime pas (mais il fallait bien que je mette ma réflexion quelque part ), mais c'est juste une pensée qui me traverse l'esprit à chaque fois - et qui n'est pas du tout spécifique à cette saga mais plutôt à ce genre littéraire où les personnages sont censés être immortels ou tout du moins vivent très longtemps….Je trouve donc pénible que des héros qui ont plus de mille ans trouvent tous en même temps leur « âme sœur »…..Par exemple, pour les tomes 2 et 3, deux couples se forment simultanément…..Alors oui, je sais, c’est la règle du jeu quand on lit de l'Urban fantasy, tout comme les « mienne » ou « je veux la marquer »…...Soit on accepte cet état de fait, aux limites du « TGCM », soit on lit autre chose…..Et comme je suis fan de ce genre de romance surnaturelle, bah, je prends sur moi et sur cette grosse insulte statistique qui veut que tous les personnages trouvent l’amour à la cadence des tomes qui paraissent alors que parfois, ils sont restés célibataires depuis des millénaires…Il ne faut pas chercher à réfléchir et se poser de question. Juste lire pour le plaisir de lire. Point barre !

Pour conclure, j’ai vraiment passé un super moment en compagnie du « ronchon » Bowen et de la pétillante Mariteka. Cette lecture a été un coup de cœur pour moi.  L’alliance entre une sorcière et un Lycae créait un amour passionné et haut en couleur. Comme à chaque fois, dans ce genre de saga, leur histoire d’amour passera par beaucoup d’obstacles, avec des trahisons, des coups bas (surtout de la part de Bowen, le saligaud !) et également d'énormes rebondissements et des révélations qui remettent tout en cause....Ces deux êtres mettent beaucoup de passion à se détester et ensuite à s’aimer, pour le plus grand plaisir des lecteurs. La majorité du récit se passe dans une jungle, ce qui apporte beaucoup d’exotisme et de dépaysement à l'histoire. L’auteure Kreley Cole en profite également pour introduire certains personnages qui auront une importance majeure dans les prochains tomes. J’admire énormément le don de conteuse de l’auteure. Sa saga s’enchaîne, se renouvelle à chaque tome, tout en gardant une ligne directrice et annonciatrice de grands événement (ce qu’elle appelle « l’accession »)…..Mais ne brûlons pas les étapes et savourez plutôt la lecture de ce 3ème tome !


Ma note : 18/20


Si vous avez aimé ce livre, vous aimerez peut-être aussi :

  

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire