vendredi 31 octobre 2014

EASY

Tammara Webber
Editions J'ai lu (2014)
Sortie originale : 2011

Synopsis :

L'année commence mal pour Jackie : son copain, qu'elle avait suivi à la fac, l'a plaquée, ses amis se sont détournés d'elle, et son semestre semble plus que mal parti. A priori, ça ne pouvait pas être pire, et pourtant...Un soir, un mystérieux jeune homme la tire d'un très mauvais pas. Jusqu'alors, Jackie ne l'avait jamais remarqué : désormais, il se trouve constamment sur son chemin. Et si la simple vue de ce garçon suffit à éveiller des images qu'elle préférerait laisser enfouies à tout jamais, sa présence silencieuse n'en aiguise pas moins sa curiosité...


J'adore toujours autant les histoires qui se passent sur les campus américains et Easy ne fait pas exception à la règle, bien au contraire ! Ce fut une lecture très prenante et donc rapide. Un beau coup de coeur pour moi ! 

Nous suivons donc le récit de Jacqueline, une jeune étudiante américaine, qui a suivi son petit copain, Kennedy, dans la même fac que lui alors qu'elle aurait dû se tourner vers une école de musique vu ses dons dans ce domaine, notamment pour la contrebasse.

Kennedy lui annonce, peu après la rentrée universitaire, qu'il a tout simplement envie d'aller voir ailleurs. Cela fait 3 ans qu'ils sont ensemble et comme il se destine à une carrière politique, il pense qu'il vaut mieux qu'il fasse les "quatre cents coups" alors qu'il est encore étudiant avant de devenir un "adulte" responsable.....

Et cela signifie donc de larguer sa "Jackie".....Jacqueline en a gros sur la patate et va vite comprendre que la majorité de ses amis étaient en fait surtout amis avec Kennedy.....Elle peut néanmoins compter sur Erin, la jeune jeune fille qui partage sa chambre d'étudiante. 

Celle-ci va tout faire pour lui remonter le moral et lui faire oublier sa rupture et va la convaincre de se rendre à une soirée étudiante.....Qui va tourner au drame pour Jacqueline puisque celle-ci va manquer de se faire violer par un garçon qui fait partie de la même confrérie que Kennedy, Buck.....Mais c'est sans compter avec l'intervention d'un mystérieux jeune homme qui va la sauver de justesse et lui faire comprendre qu'elle n'est pas responsable de cette tentative de viol même si elle aurait dû porter plainte à la police, ce qu'elle ne fait pas et ce qui aura des répercutions sur la suite de son année universitaire...

En plus de son agression, Jacqueline va se faire serrer les vis par son professeur d'économie, M. Heller, qui lui lance un ultimatum pour rattraper tous les cours qu'elle a séchés (car Kennedy était son voisin de place dans l'amphi et on peut comprendre qu'elle ne veuille pas revenir aux mêmes cours que lui, le voir flirter avec d'autres filles etc).....M. Heller, son prof d'éco lui propose donc de prendre des cours de soutien avec un tuteur, un étudiant plus âgé qui donne des cours aux élèves qui ont des difficultés. Jacqueline se retrouve donc avec l'email de ce fameux Landon Maxfield.....Ne pouvant se rendre aux cours de soutien car elle est soit en cours, soit elle donne elle-même des leçons de musique à des collégiens à la même heure, il va s'ensuivre une correspondance par email entre Jacqueline et Landon, qui va lui donner de sérieux conseils mais aussi se révéler comme étant quelqu'un de très sympathique qui lui met toujours des petits commentaires gentils et flatteurs dans ses messages.....



Mais si Jacqueline est attirée par l'intelligence de Landon, elle ne l'a jamais vu. Par contre, elle sait à quoi ressemble son sauveur car il se trouve être dans la même groupe qu'elle au cours d'économie sauf qu'il semble peu enclin à écouter les cours et préfère gribouiller des dessins......

Erin va convaincre Jacqueline que ce garçon "peu studieux", ce fameux Lucas, pourrait être l'homme qui pourrait la consoler de sa rupture d'avec Kennedy...La jeune fille va très vite envisager cette idée surtout qu'elle se rend bien compte que Lucas n'est pas indifférent à ses charmes.....Dans son esprit, le beau Lucas aux allures de bad boy ne peut être qu'un coup d'un soir et rien ne l'empêche d'avoir des discussions plus profondes avec l'étudiant studieux, Landon, par mails interposés....

Ce que j'ai aimé dans ce livre :
Le message véhiculé, notamment à propos des agressions sexuelles que peuvent subir les femmes. L'auteure, par l'intermédiaire de son héros, Lucas, nous montre bien que c'est l'agresseur le coupable et non la victime, même si elle est habillée sexy ou connait le garçon qui l'a agressée....Quand une fille dit non, c'est non ! A ce propos, les cours d'auto-défense que prennent Jacqueline et Erin sont vraiment un moment très intéressant du livre. Nous apprenons avec elles quelles sont les parties les plus vulnérables des agresseurs et comment les utiliser à notre avantage.

Le caractère de Lucas : Ah ! c'est vraiment le mec idéal ! On sent qu'il a souffert de la mort de sa mère et qu'il a une haute estime des femmes !



Le happy end : Bah oui, ce n'est pas une surprise ! Les romances New adult ou Young adult se terminent rarement sur des larmes (ou alors, ce sont des larmes de joie) et vu ce qu'ont traversé Jacqueline et Lucas, j'étais vraiment très heureuse pour eux ! Ils ne l'ont pas volé leur bonheur à venir !

Ce que je n'ai pas aimé dans ce livre :
Peut-être le côté redondant des agressions successives de Buck qui m'a un peu dérangée....Un peu comme dans le films d'horreur où le psychopathe surgit au moment où on ne l'attend pas....Cela fait peut-être un peu too much  ! Soit ce garçon est complètement stupide, soit il est tellement imbu de lui-même pour croire qu'il va rester impuni mais après tout ce qui se passe, on se demande pourquoi il tient autant à se venger de Jacqueline, quitte à y laisser sa propre liberté.....Surtout qu'il n'est pas décrit comme moche et repoussant ! Il pourrait sortir avec toutes les filles qu'il veut alors pourquoi s'acharner sur notre pauvre héroïne ?!!!!

En conclusion, je dirai que pour le moment, de tous les livres New Adult que j'ai pu lire, c'est celui-ci mon préféré. Déjà, de part la personnalité de l'héroïne, celle du héros (et son physique à tomber) mais aussi par rapport au message véhiculé sur la culpabilité que peuvent ressentir certaines femmes qui ont été violées et le fait que ce n'est pas leur faute à elles mais à l'agresseur !!!!.....



Ma note : 18/20

Si vous aimez ce livre, vous aimerez peut-être aussi :

  


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire