mercredi 27 novembre 2013

LA CONFRERIE DE LA DAGUE NOIRE - Tome 4 : L'amant révélé

J.R WARD 
2010 - Editions Milady
524 pages

Tome 4 de la saga "La confrérie de la dague noire"


Synopsis :
Butch O'Neal est un battant de nature. Il a eu la vie dure, c'est un ancien flic et il est le seul humain autorisé à rester dans le cercle très fermé de la confrérie. Et pourtant il veut s'enfoncer encore plus dans le monde des vampires et s'engager dans la guerre contre les Eradiqueurs. Il n'a rien à perdre. Son cœur appartient à une vampire femelle, une aristocrate de toute beauté qui est largement hors de sa portée. S'il ne peut l'avoir elle, au moins il peut se battre au côté de ses frères...



Attention les filles, y'a du mâle !




Après l'excellent 3ème tome basé sur l'histoire d'amour entre Bella et Zadiste, j'avais un peu peur que ce nouveau volume, consacré à l'ancien flic humain Butch, ait beaucoup moins d'intérêt dans la lecture. Hors, j'ai été très agréablement surprise ! 

L'histoire d'amour entre Marissa et Butch est très agréable à lire et très surprenante. Ils s'étaient rencontrés dans le 1er volume, s'étaient embrassés mais ensuite plus rien. Le fait que Butch soit un humain et que Marissa soit une vampire est une raison valable car il ne faut pas se leurrer....Dans ce monde machiste qu'est la Confrérie de la dague noire, il est plus facile pour un vampire mâle de sortir avec une humaine qu'une vampire femelle de fréquenter un humain....En plus, il ne faut pas oublier le passif de la pauvre Marissa : c'est elle qui a nourrit de son sang pendant des centaines d'années le roi Kolher, espérant en retour son amour (ou un petit coup de bite) mais hélas, le roi mal-voyant n'a jamais posé les yeux sur elle (OK, j'arrête avec mes jeux de mot pourris...); Donc, la jolie Marissa est toujours vierge et à défaut d'attendre son "roi charmant", elle se contenterait bien de son "prince humain".....Mais évidemment, c'est sans compter sur son frère possessif, Havers, qui ne voit pas d'un très bon oeil que sa soeur s'amourache d'un humain.

En plus des rapports complexes entre Marissa et Butch, nous avons aussi dans ce tome la relation "spéciale" entre entre Butch et Viszs. Et les très forts sous-entendus d'une homosexualité latente de la part du vampire au bouc et à la main gantée....

Tiens, des bons amis qui basculent tout d'un coup du côté obscure, ça me rappelle quelque chose...


Dans ce tome, on en apprend un peu plus sur la famille de Butch, sur la mort de sa soeur aÏnée qui a été assassinée adolescente lorsque lui avait seulement 12 ans. On sait aussi pourquoi Butch a coupé les ponts avec sa famille et pourquoi son père l'a toujours rejeté...

On suit également la progression de John, nous, les lecteurs comprenons beaucoup de choses (qui est-il en réalité, trop facile à deviner...).


Alors, me direz-vous, comment l'histoire d'amour entre Marissa et Butch peut-elle exister et continuer si lui est juste humain et va, comme tout le monde, vieillir et se flétrir avec les années qui passent ? JR WARD nous avait déjà joué un bon tour de passe-passe avec la fragile et malade Mary, la chérie de Rhage, et bien pour Butch, attendez-vous à un truc de fou !


En conclusion, j'ai beaucoup aimé "L'amant révélé", pourtant, ce n'était pas gagné d'avance car Marissa, je ne l'aimais pas dans le 1er tome (elle était un peu l'obstacle entre l'histoire d'amour entre Beth et Kolher). Butch non plus, il ne m'intéressait pas plus que ça et puis, passer après le 3ème tome consacré au torturé et balafré Zadiste, c'était un pari assez risqué !


et je n'aurai donc qu'un mot à dire à l'auteure : Pari réussi !


Par contre, une question : Comment Marissa a fait pour surmonter ses multiples chaleurs durant toute sa vie ? Si elle a dans les 300 ans et que les chaleurs surviennent tous les 10 ans, ça fait un paquet d'émotions fortes ! Je ne me rappelle pas avoir lu dans un des volumes une explication sur ça....En même temps, étant sous la protection du roi Kolher durant toutes ces années, aucun mâle ne l'aurait approchée et vu que Kolher n'a jamais été attiré par elle.....A mon avis, son frère médecin, Havers,  a dû lui donner des tranquillisants pour supporter les moments intenses de ses chaleurs, ça doit être ça.....En même temps, pourquoi je me pose cette question ? Est-ce si important ?

Ma note : 17/20


Si vous aimez ce livre, vous aimerez peut-être aussi :

  


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire