mercredi 20 septembre 2017

Relooking de mon blog


Chers lecteurs,

Mon blog est actuellement en plein relooking. 

Je passe du fond sombre au fond clair mais comme j'avais mis du noir en arrière-plan sur mes textes, il faut que je le supprime dans chacun de mes articles postés (463 !)....C'est du boulot !

Veuillez donc m'excuser par avance du "piquage d'yeux" sur certains de mes articles avec le contraste peu flatteur des couleurs  ! C'est une question de jours pour que tout revienne dans l'ordre.

Stéphanie

mardi 19 septembre 2017

Ca peut pas être pire...

Nathalie Roy
Les Editions Libre expression (2016)
336 pages

Synopsis :
Que faire quand on perd son emploi et que, le même jour, en pleine canicule, notre frigo et notre ventilateur nous lâchent ? On quitte notre 3 1/2, on se loue un chalet près d'un lac et on vit un été pas comme les autres!
Valéry Aubé, une très jolie femme de trente-quatre ans avec quelques livres en trop, n'a absolument rien qui la retient à Montréal. Pas de job, pas de chum et même pas de chat. Elle se retrouve alors sur le bord du lac Memphrémagog pour tenter de recréer les vacances de sa jeunesse. Ces quelques semaines amèneront l'héroïne à réfléchir sur ses amours et sur l'importance qu'elle donne à son apparence.

« Mes relations avec les hommes ont toujours été stressantes. Un stress que je m’imposais avec les mille et une questions que je me posais. Allait-il me trouver à son goût demain, et après-demain? En aurait-il assez un jour de faire l’amour avec une fille qui a besoin de deux ou trois verres de vin pour laisser les lumières allumées? Allait-il supporter encore longtemps mon régime annuel et ma mauvaise humeur qui vient avec? Je me rends compte que je n’ai jamais vraiment profité à 100% de ma vie conjugale. J’ai toujours éprouvé de la peur et j’étais constamment sur le qui-vive… Ce n’est pas normal, ça! Une relation amoureuse, c’est fait pour s’abandonner, pas pour s’inquiéter tout le temps! »

Cela fait plus d'un an que j'ai ce livre dans ma pile à lire et très franchement, je regrette de ne pas l'avoir lu plus tôt car j’ai vraiment a-do-ré !

Bien entendu, il est plutôt conseillé de lire Ca peut pas être pire en été, pour être en adéquation avec Valéry, notre héroïne, puisque l’action du roman se passe à cette saison, mais ce livre donne tellement la pêche et la banane qu’on peut le lire à n’importe quel moment dans l’année, of course !

MA RECETTE DU JOUR : Sablés fondants au rhum

Les sablés fondants au rhum 
(de Martha Stewart)

Je suis baba du rhum (oui ? non ?....Bon, ok, c’est nul, je sors !) et j’étais à la recherche de biscuits avec cette saveur quand je suis tombée sur cette recette qui semble avoir un franc succès sur la blogosphère. Comme leur apparence, avec le sucre glace, me faisait vraiment envie, je me suis donc lancée et OH MON DIEU ! Ces biscuits sont un pur délice !!!!!! 

Bon, il faut quand même que je précise que j’ai un peu modifié la recette initiale (je n’ai mis que de la cannelle comme épice et j’ai diminué la quantité de rhum) mais très franchement, c’est une recette que je garde précieusement car j’ai vraiment été charmée par le goût et la texture de ces biscuits ! Ma fille de 5 ans a aussi a-do-ré, car comme vous le savez, à la cuisson, le « mauvais côté » du rhum disparaît et il n’en reste que la saveur ! Du coup, cela me donne vraiment envie de tester d’autres recette de cette New-Yorkaise pleine de talents !


lundi 18 septembre 2017

Rebel bikers - Tome 1

Stéphanie Jean-Louis
Les Editions Evidences
350 pages

Synopsis :
Chloé Evans fait face à son chagrin comme elle peut. Après la perte de sa mère, son père et elle, décident de tout quitter afin de se reconstruire. Oui, ils aspirent à une nouvelle vie et arrivent dans une nouvelle ville. Mais il se trouve que celle-ci est dirigée par des personnes auxquelles Chloé et son père ne s'attendaient pas. Des personnes qui leur font comprendre qu'ils ne sont pas les bienvenus. Pourquoi Chloé et son père sont-ils traités ainsi ? Que cache cette ville ? Et surtout, pourquoi Tony, le chef du gang des motards la déteste-t-il autant ?

« Ma mère m’a été arrachée et j’ai connu une sale période juste après sa mort. Une furie, voilà à quoi je ressemblais. Je tapais dans tout, mon agressivité me rendait asociale. Pendant deux mois, je me suis renfermée sur moi-même. Heureusement, mon frère et mon père m’aidaient. Vraiment, ils m’ont sauvée de ma perdition, de l’état végétatif dans lequel je me trouvais. Puis Tyler est parti, une fois qu’il me pensait rétablie. Seulement, la mauvaise Chloé dort au fond de moi, prête à reprendre du service quand il le faudra ».

Avec un synopsis pareil, j’avais vraiment très envie de me plonger dans les aventure de la jeune Chloé, qui arrive dans une ville tenue par un gang de motards, dont le chef semble la détester….Je dois dire que j’ai vraiment beaucoup aimé la lecture de ce premier tome qui nous plonge dans l’univers des bikers avec une héroïne qui tombe un peu comme un cheveux sur la soupe parmi ces gens hostiles à elle et à son père et qui ne va pas, mais alors, pas du tout se laisser faire !!!

mercredi 13 septembre 2017

MA RECETTE DU JOUR : Amarettis au beurre de cacahuète

Les amarettis sont des petits gâteaux aux amandes d'origine italienne QUE J'ADOOOOORE !(Ah oui, au fait, pour ceux qui s'en feront la remarque, personnellement, je francise le mot en mettant un "S" au pluriel même si c'est à l'origine de l'italien). 

Seulement voilà, le goût de l'amande, c'est certes super bon mais après tout, pourquoi ne pas changer les saveurs pour varier les plaisirs ?!

C'est donc en trouvant sur le net la recette des amarettis à la crème de marron [sur le blog "mes inspirations culinaires" (<ici>)], et celle des amarettis au rhum et raisin [sur le blog "C'est pas d'la tarte" (<ici>)] que je me suis dit qu'après tout, si l’on peut rajouter de la crème de marrons à la recette originale, pourquoi pas y mettre à la place du Nutella ou du beurre de cacahuète ? Après quelques recherches rapides sur internet, je n'ai pas vu de recette mariant le beurre de cacahuète avec des amarettis donc, je me suis dit que j'allais essayer moi-même ! 

mercredi 6 septembre 2017

Deep secrets - Saisons 1 & 2

Delinda Dane
Les Editions Kaya - 2017
Saison 1 : 147 pages
Saison 2 : 211 pages

Synopsis :
Certains secrets peuvent tout détruire... 
#Lycée 
#SoSexy 
#Provocation 
#Secrets 
#Manipulation 
#Violence 
#Traumatisme
Lui, c'est Madden. Madden Gage, la star du lycée, le bad boy impitoyable et adulé de tous, celui qui fait retourner les têtes sur son passage. Celui qui cache un terrifiant secret, et qui hurle sa souffrance toutes les nuits.Elle, c'est Rileigh. Rileigh Saint, le fantôme du lycée, la fille dont personne ne se souvient jamais, celle qui observe en retrait et qui n'aime rien mieux que la solitude. Celle dont la vie va basculer le jour où, sans le vouloir, elle va découvrir le secret de Madden. Entre harcèlement et manipulation, Madden et Rileigh vont entamer une relation trouble – de celles qui vous obsèdent jour et nuit, mêlant haine et dépendance. De celles qui bouleversent tout, surtout quand l'amour y fait son apparition. De celles qui ne plaisent pas à tout le monde. De celles qui mettent votre vie en danger.

« Madden, dit Mad, est le garçon le plus sexy du lycée, de la ville, et peut-être même de la planète. Le problème, c’est qu’il en a parfaitement conscience. Il est également la personne la plus méprisante et la plus odieuse que je connaisse. Non pas que je puisse me vanter de le connaître personnellement — heureusement ! —, mais pas besoin d’avoir inventé l’eau chaude pour se rendre compte à quel point il est abject avec tous ceux qui gravitent autour de lui. Se lamenter ou s’en plaindre est inutile, car vous l’aurez compris, ici Mad est le roi ! Pour faire simple, lui et sa cour règnent en maîtres sur le lycée. Autant faire avec… Et je souhaite bien du courage à celui ou celle qui se retrouvera dans leur ligne de mire. Au fait, bienvenue à Burlington High ».