vendredi 8 décembre 2017

LE NOIR EST MA COULEUR - Tome 5 : Le piège





Olivier Gay
Les Editions Rageot – 2016
288 pages

Synopsis
Manon et Alexandre se trouvent à Nice chez les Mages Noirs. Ils espèrent qu’ils aideront la jeune fille à maîtriser ses nouveaux pouvoirs, qui ont atteint leur apogée. Mais quand elle comprend qu’ils l’utilisent à son insu, elle préfère fuir. Avec Alexandre et trois jeunes Mages, elle décide de se rendre à Rome afin de découvrir la source du pouvoir noir et de retrouver sa liberté…

« Ça avait toujours été Alexandre et moi contre le reste du monde. Toujours. Ou depuis deux semaines. Je n’arrivais pas à croire que tout avait commencé depuis si peu de temps ».

Et voilà, j’ai terminé cette très bonne saga jeunesse Le noir est ma couleur ….Cela me fait bizarre car j’étais habituée à suivre les aventures de nos deux jeunes héros Manon et Alexandre depuis plusieurs mois déjà (je voulais faire durer le plaisir donc j’ai évité de lire les 5 tomes à la suite !). La plume de l’auteur français Olivier Gay est tellement fluide et énergique que l’on a vraiment l’impression d’être dans une série TV ! Et comme à la fin d’une série, on ressent ce manque, on doit faire le deuil de nos héros….Cette saga est dans l’ensemble un coup de cœur même si j’apporte un petit bémol pour ce cinquième et ultime tome qui m’a semblé un peu bâclé dans sa conclusion où nous restons encore avec beaucoup de questions en suspens ! Alors certes, l’auteur nous sert une espèce d’épilogue-inventaire en expliquant la situation de ses personnages quelques mois après la fin de leurs aventures mais bon, à mon avis, le livre aurait pu facilement s’étoffer de 100 pages supplémentaires pour aller réellement au bout des choses !….Aurons-nous droit à un spin-off comme l’auteur le sous-entend dans son épilogue en mettant en scène des personnages secondaires rencontrés par Manon et Alexandre durant leur périple, nous verrons bien ! Malgré cette fin un peu mitigée, je recommande néanmoins totalement la saga Le noir est ma couleur, notamment pour les ados ! L’histoire est peut-être un peu soft pour une « vieille » comme moi mais elle est parfaite pour les jeunes lecteurs en herbe, c’est clair et net ! Et d’ailleurs, il va sans dire que je recommanderai ce livre à mes enfants quand ils seront un peu plus âgés !


jeudi 7 décembre 2017

Relooking de mon blog


Chers lecteurs,

Mon blog est actuellement en plein relooking. 

Je passe du fond sombre au fond clair mais comme j'avais mis du noir en arrière-plan sur mes textes, il faut que je le supprime dans chacun de mes articles postés (463 !)....C'est du boulot !

Veuillez donc m'excuser par avance du "piquage d'yeux" sur certains de mes articles avec le contraste peu flatteur des couleurs  ! C'est une question de jours pour que tout revienne dans l'ordre.

Stéphanie

mercredi 6 décembre 2017

5 CHANSONS - Johnny Hallyday



La mort d’une idole, la naissance d’un mythe…

Et bien, vivement que cette année 2017 se termine parce que là, avec la mort de Johnny Hallyday, je crois qu’on a attend le paroxysme du ras-le-bol ! Tout se perd, on n’a plus de repaires et même les idoles se font la malle….Ce n’est pas que je sois une fan absolue de Johnny, mais il fait partie du patrimoine et on ne peut que s’incliner devant sa carrière monstrueuse, ses performances sur scène incroyables, bref, aujourd’hui, mercredi 6 décembre 2017, c’est deuil national et Johnny mérite cet hommage. (PS : Johnny était le chanteur préféré de mon mari, et notre fille s’appelle Laura….Voilà, vous en tirerez vos propres conclusions…). 

Quoi qu’il en soit, vous trouverez ci-dessous mes 5 chansons préférées de Johnny !

samedi 2 décembre 2017

BILAN NOVEMBRE 2017






18,5/20 - J’ai été totalement charmée par L’épouse ennemie, ce 1er tome des Héritiers des larmes, écrit par l’auteure française Penny Watson Webb dont je connaissais déjà la plume grâce à une autre de ses œuvres - Pour porter ton nom (qui se déroule au temps du Far west et que j’avais également beaucoup aimé). Le point commun de ces deux livres c’est le caractère – ou plutôt le sale caractère du héros masculin qui semble déterminé à mener la vie dure à l’héroïne, dont il est pourtant très fortement attiré…Autant vous le dire tout de suite, je suis fan de ce style de romance où les deux héros sont au départ ennemis pour ensuite mieux s’aimer et se comprendre…Bien que dans le cas de Brune, notre héroïne de L’épouse ennemie, celle-ci n’a franchement rien à se reprocher sauf peut-être le fait de s’immiscer dans la politique, qui est une « affaire d’hommes » et que son vœu le plus cher est de restaurer la paix entre les Bretons et les Normands en cette année 1499 dans le royaume français. Belle, gentille, honnête courageuse et très intelligente, notre jolie Brunhilde a toutes les qualités pour nous faire fondre, nous lecteurs, et on se demande vraiment parfois pourquoi tant de haine de la part de ces bretons si têtus qui s’évertuent à considérer cette jeune noble Normande comme une sorcière et une ennemie….Heureusement, notre héroïne va pouvoir compter sur des alliés de poids, telle que la Reine de France (rien que ça !), mais aussi de certains bretons, comme Guillaume, le compagnon d’arme de Conan ou Erwan, le palefrenier timide, sans oublier Hélène sa fidèle servante qui défend sa maitresse bec et ongles. Dans ce livre, en plus de la très compliquée mais sublime romance entre Brune et Conan, j’y ai aussi trouvé de l’aventure, du drame (et oui, la vie était dure et cruelle à cette époque, notamment pour les enfants et les animaux…), de l’injustice, de la frustration (dans la manière dont sont considérées les femmes), mais j’y ai aussi trouvé des moments tendres, drôles et émouvants…..Les méchants qui complotent derrière nos héros ne sont pas piqués des hannetons (la fin du livre est très…surprenante notamment quand on apprend les liens qu’entretiennent certains de ces méchants entre eux…) et j’ai vraiment hâte de pouvoir lire le prochain tome quand il sortira ! Ce livre est tout naturellement un coup de cœur pour moi et je vous le recommande à 100 % !

jeudi 30 novembre 2017

HAPPY CRAZY LOVE - Tome 1 : Si nos chemins se croisent

Melanie Harlow
Les Editions Hugo et Cie (2017)
Sortie originale 2015

Synopsis :
Il ne croyait plus en l'amour. Margot a besoin de changer d'air. Elle vient de se séparer de son ex qui s'est révélé être un pauvre type opportuniste, tout cela très publiquement devant toute le gratin de Detroit.  Cela tombe bien, la société de communication où elle travaille doit s'occuper d'un client hors de la ville.  Quoi de mieux qu'un séjour loin de son quotidien, au bord du lac Huron, dans une ferme qui a besoin de donner un coup de jeune à son image ?  Mais, elle ne s'attendait pas forcément à rencontrer un homme comme Jack, un des propriétaires de la ferme.  Renfermé, agressif, il n'est toujours pas remis du décès de son épouse et déteste l'idée qu'une jeune femme de la ville vienne se mêler de leurs affaires. Mais sa vivacité et son charme sont en train de percer la carapace que le deuil a créée autour de son coeur. Elle n'est que de passage, elle ne connaît rien à son quotidien mais il pourrait lui apprendre à vivre auprès de lui.

Si vous chercher une jolie romance qui se déroule dans la campagne américaine avec un héros sexy et bourru (qui a vécu plusieurs drames par le passé) et une héroïne pétillante avec beaucoup de volonté et de charme, le 1er tome de la saga Happy crazy love  « Si nos chemins  se croisent » est fait pour vous !

mercredi 29 novembre 2017

Projet : Friendzone

M.D. Bortoli
auto-édition (2017)
468 pages


Grace, 23 ans, catastrophe ambulante, flanquées d'amis tous plus barges les uns que les autres, d'un grand frère ultra-paternaliste et de sa femme parfaite -Kate Middleton en blonde- et complètement folle de Samuel, le meilleur ami de son frère. Voilà le résumé non exhaustif de ma vie. C'est pathétique je sais, mais il y a des choses qu'on ne contrôle pas -surtout sous l'effet de l'alcool- et me retrouver toute nue le lendemain du mariage de mon frère dans le même lit que mon béguin d'adolescence en fait partie. Me faire rejeter le lendemain comme une vieille chaussette, ça par contre je l'avais encore moins vu venir... Dixit ma meilleure amie je suis dans sa "friendzone": terme barbare pour expliquer qu'étant "la-petite-soeur-de-son-meilleur-ami', je suis intouchable. Le truc c'est que ça ne m'arrange pas, mais alors PAS DU TOUT! Il va falloir que je trouve un moyen de sortir de cette zone à la mords-moi-le-noeud très vite! Ça ne devrait pas être très compliqué non? Non?

Projet Friendzone est le premier roman de l’auteure française M.D. Bortoli. Il comporte certes quelques défauts (de débutant) et gagnerait sans doute, à mon avis, à  ressortir sous une version épurée avec moins de fautes d’orthographe notamment….En tout cas, il y a une chose qu’on ne peut pas lui retirer c’est l’humour qui est très présent ! Et je dois avouer que j’ai éclaté de rire plusieurs fois devant certaines situations ubuesques que devait affronter notre pauvre héroïne, Grace (avec toute la dignité dont on peut faire preuve dans ces moments-là….Et ce n’est pas toujours facile !...).

Le récit est narré à la première personne du singulier puisque c’est Grace qui nous raconte ses péripéties amoureuses, en nous prenant, nous lecteurs, très souvent à témoin de ses déboires…Par contre, la fin du livre reprend le point de vue de Sam, le héros masculin, à certains moments clef de l’histoire, ce qui est une bonne idée, notamment pour avoir l’explication sur son comportement parfois pas si facile à comprendre….Au moins, en étant dans la tête du beau blondinet, on comprend enfin pourquoi il a agi de telle ou telle façon….