mardi 3 décembre 2013

LA CONFRERIE DE LA DAGUE NOIRE - Tome 6 : L'amant consacré

J.R WARD 
2011 - Editions Milady 
615 pages

Tome 6 de la saga "La confrérie de la dague noire"

Synopsis :
Loyal à la Confrérie, Fhurie s'est sacrifié pour le bien de l'espèce. En tant que Primâle des Élues, il est obligé d'engendrer les fils et les filles qui garantiront la survie de leurs traditions. Cormia, sa première compagne, ne veut pas seulement conquérir son corps, mais aussi son coeur. Mais Fhurie ne s' est jamais autorisé à connaître le plaisir ou la joie. Alors que la guerre contre la Société des éradiqueurs se fait plus effroyable, et que la tragédie pèse sur la demeure de la Confrérie, Fhurie doit choisir entre le devoir et l'amour...


Attention les filles, y'a du mâle !





Bon alors, que dire de ce 6ème tome de la confrérie....Pour le moment, c'est celui que j'ai le moins aimé. Après le 5ème tome consacré au bouillonnant Viszs et sa très chère Doc Jane, là, nous avons droit à une histoire d'amour assez mièvre, qui met du temps à se mettre en place....Pas de la faute de la pauvre Cormia, l'héroïne de ce tome, mais plutôt à cause de notre trop "Monsieur Parfait en apparence" alias Fhurie.


Pour être sincère, je partais avec un mauvais à priori dès le commencement du livre dans la mesure où Fhurie est le membre de la confrérie que j'apprécie le moins. Déjà, je ne suis pas fan des cheveux longs chez un homme (Kolher non plus ne me plaisait pas trop), mais en plus, Fhurie, tout depuis le début de la saga de la confrérie semblait assez insipide, en plus, il est maintenant envieux de l'amour que partage son frère jumeau avec sa shellane Bella...."Monsieur Parfait" essaye toujours d'aider les autres, rend service, se porte volontaire pour les corvées.....La dernière connerie corvée, est donc de remplacer au pied levé Viszs dans la fonction de Primâle pour repeupler la terre de petits vampires au sang pur....

C'est là que mon côté féministe se réveille...J'avoue que j'ai eu beaucoup de mal avec cette tradition : un seul homme (enfin un vampire, et guerrier de la confrérie) doit fertiliser une quarantaine de jeunes femelles vampires, vierges - en principe - qui font parti des Elues, ces filles isolées dans un même endroit, tout blanc, suivant des rituels comme dans un couvent, ou plutôt une secte religieuse.....Ou une fourmilière....Seul l'intérêt du groupe compte, et l'individualité n'existe pas.

Ah oui, un autre truc qui me chiffonne, en plus du fait que ces filles soient utilisées comme des reproductrices, c'est le fait de sélectionner les meilleures femelles (jeunes, belles, vierges, élues qui ont "grandit" auprès de la Vierge Scribe) pour s'accoupler avec un mâle qui doit avoir toutes les qualités pour engendrer des bébés extraordinaires (les garçons deviendront des guerriers des la confrérie et les filles, des élues dévouées à la vierge scribe et la bite du prochain primâle), JR WARD n'est pas la première à avoir imaginé ce genre de scénario.....Tout cela m'a furieusement fait penser à Hitler et ses 
Lebensborn (regardez sur wikipedia si vous ne savez pas de quoi je parle)....Bref, j'ai été furieusement agacée par ces pratiques dites traditionnelles et qui n'en sont pas moins révoltantes ! (tu m'étonnes que Viszs a préféré retiré ses billes de ce merdier !).....Bon, après, en ce qui concerne Fhurie, ce n'est pas parce qu'il a accepté d'être le PRIMALE, le reproducteur, l'étalon suprême pour l'avenir de la race vampire qu'il va réussir à tenir sa parole......Car Fhurie, est un drogué, addicte à l'herbe rouge et comme tous les toxicos, sa parole ne vaut pas grand chose....



En même temps, on apprend beaucoup de choses sur le passé de Fhurie et il est vrai qu'il a des circonstances atténuantes pour son comportement et sa fuite en avant et son refus des réalités. Etant le jumeau qui n'a pas été enlevé ni torturé, à l'inverse de Zadiste, il a quand même souffert de son côté, déjà parce qu'il a vu ses parents détruits par l'enlèvement bébé de son frère, mais il a aussi été repoussé par sa mère qui voyait en lui le portrait vivant de ce qu'elle avait perdu.....Vivre dans l'ombre d'un enfant mort ou disparu, c'est totalement destructeur psychologiquement.

Dans ce tome, Fhurie va s'expliquer enfin avec son frère, lui dire ce qu'il a sur le coeur. Zadiste n'est pas forcément toujours enclin à l'écouter car pour le moment, il vit mal la grossesse de sa shellane Bella, qui peut mourir comme beaucoup de femelles vampires qui mettent au monde des bébés.....Le poucentage de décès maternelle est très élevé chez les vampires.

Voilà pour Fhurie.....

Et pour Cormia...Hummfff (soupir exaspéré). Au début, elle m'a très fortement déplue ! Quelle tête à claque ! 


Après avoir adoré le caractère volontaire de Jane dans le 5ème tome, ça fait très bizarre de tomber sur cette petite dinde qui ne connait rien à la vie, qui voit la vie en blanc (littéralement)... Vu que Fhurie n'est pas très "fute-fute" côté sexe - on le sait, il a fait voeu d'abstinence - mais pas longtemps avant de rencontrer Cormia, il aura une expérience sexuelle avec une pute mais ça n'ira pas jusqu'au bout....On peut donc dire qu'il est encore puceau et comme Cormia est aussi blanche et pure que sa robe, on sent que ça va être difficile au niveau des relations intimes entre ces deux là....

Après un échec cuisant la première nuit, Fhurie va tout simplement ignorer la jolie et naïve Cormia pendant 5 longs mois.......

Elle va vivre dans une chambre à côté de la sienne, va manger au repas avec tous les autres membres de la maison et c'est tout....Heureusement, JR WARD a la bonne idée de faire un saut dans le temps de 5 mois sinon, qu'aurait-elle eu à raconter...

Et au bout de tout ce temps, on en est toujours au même point, sauf que, Fhurie s'est rendu compte que Cormia s'ennuyait et ne se sentait pas forcément à l'aise dans le domaine de la confrérie et vous savez qui Fhurie va se décider à choisir pour divertir la jolie blonde ?...Qui va lui expliquer comment fonctionne notre monde ? (elle ne connait pas la télévision et ne sait même pas ce qu'est un vase.....):

John ! (notre petit vampire muet !!!!)


Heureusement, notre petit John manie bien le stylo et cela lui permet de dialoguer facilement avec Cormia (qui, elle, ne connait pas la langue des signes, évidemment !!!! c'est déjà bien qu'elle sache parler anglais vu d'où elle vient, elle pourrait ne savoir que parler la langue ancienne des vampires !).

Avouez quand même que choisir quelqu'un de muet pour expliquer le fonctionnement du monde  à une fille qui a grandit dans une autre "dimension", c'est un peu absurde...

Pourtant, au fil des pages, Cormia va se révéler être une jeune femme volontaire et après quelques mois, son lavage de cerveau d'Elue va s'amoindrir et elle va finir par penser par elle-même et se demander ce qu'elle fout dans ce merdier (et pourquoi elle devrait partager l'homme dont elle est tombée amoureuse avec 40 de ses "soeurs" !).

Cormia, avec l'aide du vieux Majordome de la maison, Fritz, va aussi nous montrer qu'elle est une as des constructions architecturales à l'aide de cure-dents et de petits pois. (Ce n'est pas François Pignon dans le dîner de cons et ses constructions en allumettes mais on y est presque...).

Bon, il y a tout de même un détail qui m'a fait apprécier Cormia, c'est qu'elle a adoré le film Dirty Dancing....Et ça, c'est cool !

Ce que je n'ai pas trop compris, en réalité, c'est pourquoi aucune femme de la confrérie (les shellanes de nos chers vampires) n'a essayé de créer des liens avec Cormia durant ces 5 longs mois de solitude ! La jeune Elue va quand même finir par se lier d'amitié avec Bella, mais c'était au début juste parce qu'elle devait la surveiller durant sa grossesse, ce n'est pas une amitié spontanée...Et ça, je le déplore ! 

Evidemment, dans le monde vampiresque de JR WARD, il y a toujours un happy end, et tout se terminera plutôt bien pour Fhurie et Cormia, mais j'avoue que leur histoire ne m'a pas plus passionnée que ça !

Heureusement, on avait notre petit groupe de jeunes vampires, John, Fhléau, Blay et Vhif pour nous divertir avec des révélations ENORMES !!!!!!

Pour conclure, je dirai donc que ce tome ne m'a pas autant transportée que les autres au niveau de l'histoire d'amour entre les deux protagonistes principaux mais il est tout de même essentiel de le lire pour les histoires annexes et pour mieux comprendre la suite des événements dans les prochains volumes !

Mais Fhurie et Cormia, franchement, vous êtes un couple bien fade à côté des autres !

Ma note : 15/20




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire