vendredi 27 mars 2015

HOT LOVE DISASTER

Cécile Chomin
Editions Harlequin (2015)
253 pages

Synopsis :
Hot, comme Fabien – à moins que ce soit Francis ? Impossible de retenir ce fichu prénom ! – le brun ténébreux, et accessoirement lieutenant de police, que je suis contrainte et forcée de suivre pour trouver l’inspiration pour mon prochain best seller (message à mon éditeur : je te hais). Absolument pas mon genre en temps normal, mais j’avoue que je ne suis pas insensible à son côté bad boy. Lui, par contre, ne peut pas sentir les femmes de caractère : ça promet. Love, comme la comédie que mon beau flic et moi nous apprêtons à jouer. Car Félix – Florian ? – souffre de la même malédiction que moi, à savoir : une mère atrocement pressée de le caser. Et puisque l’enquête nous oblige à migrer dans le sud familial pile à la période des fêtes, nous avons convenu de nous faire passer pour un couple. Disaster, parce que la vie, quand c’est compliqué, c’est tellement plus marrant ! Du coup, en plus de tout ça, il se trouve que j’ai parié avec ma meilleure amie Lydia et son mâle attitré que je ne coucherai pas avec Ferdinand – Fabrice ? Je peux le faire, je peux tenir. Enfin... tant qu’il n’enlève pas son tee-shirt.


Il y a des livres comme ça, qui vous donne la pêche et la banane, il y a des livres comme ça, où dès les premières pages, nous nous prenons d'affection pour les personnages, nous les aimons comme des amis......Hot love disaster fait partie de ces livres.

C'est forcément un très gros coup de coeur pour moi !

Si j'avais pu lire mon livre d'une seule traite, je l'aurais fait, mais vie de famille et professionnelle oblige, cela m'était impossible....L'avantage, c'est que, du coup, j'ai pu profiter plus longtemps des aventures de Maïa, François et tous les autres !

Hot love disaster est la suite du livre de Cécile Chomin "Hot Love Challenge". D'ailleurs, c'est Lydia, l'héroïne de ce 1er tome qui débute ce livre pour se rappeler un peu à notre bon souvenir et nous expliquer que nous allons cette fois suivre les aventures sentimentales de sa meilleure copine de Paris, Maïa (qui, évidemment, était déjà apparue dans le 1er tome). Hot Love disaster reprend quelques mois après le 1er tome. Nous sommes au mois de novembre et nous allons redescendre à Mauguio, près de Montpellier, pour les fêtes de Noël.

Les circonstances font que, de part leurs professions respectives, Maïa et François vont être obligés de collaborer ensemble...Enfin, même si c'est Maïa qui a plus besoin de François, pour s'inspirer de son expérience de flic pour écrire son prochain livre (elle est forcée et contrainte par son éditeur, pas le choix...), elle tire néanmoins avantage de la situation lors de sa 1ère rencontre avec le policier qui doit retourner dans le sud, à Mauguio, pour terminer son enquête policière et du coup, passer également les fêtes de Noël en famille.....Sa mère et sa soeur Sophia (dont le mariage avait été célébré dans le tome 1 alors qu'elle était déjà enceinte de quelques mois), essayent par tous les moyens de le caser, lui, le célibataire et Maïa se propose donc de jouer sa "fiancée" en échange de sa coopération pour l'écriture de son futur roman.....Un bon plan qui leur permet de faire illusion, tout le monde sera content pendant les fêtes et ensuite, une fois retournés à Paris, il n'y aura qu'à annoncer à tout le monde qu'ils se sont finalement séparés afin de reprendre chacun de leur côté leur petite vie de célibataire....

Les personnages principaux :
Maïa : Cette jolie brune est écrivain. Son éditeur et ami, Jules, va lui suggérer de suivre un policier dans son travail pour s'inspirer de son histoire afin d'écrire un nouveau livre. Le flic choisi n'est pas un inconnu pour Maïa, enfin, elle ne le connait pas personnellement mais il a un lien avec Lydia, sa meilleure amie, puisqu'il n'est autre que le frère de Sophia, l'autre meilleure amie de Lydia. Côté personnalité, Maïa est comme Lydia, c'est à dire très drôle, très sarcastique et elle a beaucoup de caractère et ne se laisse pas marcher sur les pieds ! C'est également une croqueuse d'homme. Ses proies préférées sont les avocats et autre cadres supérieurs. Une fois consommés, elle les jette sans vergogne. Maïa ne croit pas en l'amour. Elle est très cynique à ce propos. On apprendra au cours des pages que c'est à cause de ce qui s'est passé avec son ex, quand elle était encore bien jeune et pleine d'idéaux sur l'existence d'un prince charmant et d'un amour éternel....Et il y aussi le fait d'avoir surpris son propre père en train de tromper sa mère à la même période de sa rupture qui n'a rien fait pour arranger  l'image qu'elle a maintenant de la gente masculine. Du coup, au début, elle partait avec l'idée d'utiliser François comme les autres hommes mais Jules, son éditeur, et Lydia, sa meilleure amie l'ont "mise au défit" à ne pas avoir d'aventure avec le beau flic.....Et comme Maïa est une femme de caractère, elle compte bien gagner son pari !

François : Ce beau brun bien bâti vit à Paris mais ses racines sont de Mauguio, puisqu'il fait parti du cercle d'amis de Lydia, l'héroïne du 1er tome. Nous avions assisté au mariage de sa soeur, Sophia, dans ce dit tome, et maintenant, la jeune femme est enceinte. Son mari et elle habitent à Londres mais la future maman a préféré retourner chez ses parents pour la fin de sa grossesse car elle veut accoucher en France plutôt qu'en Angleterre. François est sur une enquête policière qui va le mener - comme par hasard -  sur Montpellier. C'est l'occasion pour lui de retourner séjourner dans la maison familiale et d'y retrouver sa soeur.....De plus, le policier attend sa mutation dans cette région qui devrait arriver très prochainement.....Contrairement à Maïa, François n'a jamais entendu parler d'elle auparavant. Après leur 1ère rencontre, il va faire le pari avec son coéquipier qu'il arrivera à la mettre dans son lit très rapidement, comme il le fait avec toutes les femmes qu'il drague habituellement.....

Ce que j'ai aimé dans ce livre :
1#-L'humour et les sarcasmes : Maïa et François ont tous les deux un caractère très affirmé (pour ne pas dire un sale caractère), du coup, aucun des deux ne veut se faire marcher sur les pieds et céder du terrain. Evidemment, cela apporte des dialogues ou des situations très cocasses !


« -C’est quoi votre problème ? Finis-je par demander en abandonnant mon sourire.
-Vous.
-Bon. Je tapote les doigts sur la table, signe classique que je gère mal la tournure des événements.
-Mais pourquoi ?
-Quoi ?
-C’est pas clair comme question ? Qu’est-ce que je vous ai fait, ou pas fait ?
-Voilà, c’est bien ça le problème. Vous êtes là pour quoi au juste ? Pour écrire un putain de livre ou pour vous faire sauter par un flic ? »

2#-La relation attirance/répulsion entre les deux personnages principaux : La 1ère rencontre officielle entre François et Maïa commence par un quiproquo....Maïa connait François de nom car il est le frère de l'amie de sa meilleure amie mais elle ne sait pas à quoi il ressemble physiquement (elle aurait pu demander une photo à Lydia, remarquez...) et pour François, c'est encore pire : Forcé par sa hiérarchie, il a rdv avec cet écrivain dans un bar, et dans son esprit, cet écrivain ne peut être qu'un homme....Ce qui a évidemment le don d'énerver dès le début Maïa qui ne peut que le considérer comme un macho de flic sans beaucoup d'esprit....Ensuite, ils n'arrêtent pas de s'engueuler, de s'envoyer des piques....Cela devient même légèrement violent entre eux (la chemise de François pourra en témoigner...).....Généralement, les histoires d'amour qui commencent de manière aussi passionnée dans la haine/répulsion ne peut donner que des étincelles par la suite ....Pour notre plus grand bonheur !



3#-Les personnages secondaires : Nous retrouvons bien entendu les héros du 1er tome, Lydia et Julien qui poursuivent leur petit bonhomme de chemin....Hot Love disaster reprend quelques mois après le 1er tome. Nous sommes au début de l'hiver. Les circonstances font également que nous retrouvons toute la petite bande d'amis rencontrés lors du mariage de Sophia. Ce fut très plaisant pour moi de retrouver toute cette petite tribu haute en couleur ! Nous découvrons les parents de François, qui ont une part importante dans ce tome, ainsi que Jules, l'éditeur homosexuel parisien (un brin stéréotypé) de Maïa qui va jouer un rôle important -déjà, dans la rencontre entre Maïa et François -mais aussi pour leur rapprochement un peu plus tard....

4#-La teigne : Sous ce qualificatif peu enviable se cache une grosse chatte plutôt acariâtre qui, de "châtaigne" est passée à "La teigne" c'est dire si son caractère doit être difficile....Ce matou appartient aux parents de François et il va donner du fil à retordre à Maïa mais également des coups de pouce au destin afin que la jeune femme se rapproche du beau flic....



5#-Maïa et son manque de mémoire sur les prénoms : J'ai beaucoup rit sur la manière dont la jeune femme occulte les noms des hommes qui l'entourent et la convoitent ! Curieusement, ceux pour qui elle n'a pas d'intérêt ne subissent pas son amnésie partielle.....En tout cas, François sera passé par tous les prénoms qui commencent par F, et même plus encore ! 

« -Et bien pour un flic vous n’êtes pas très perspicace, Fabien !
-François, merde ! Elle est pas foutue de retenir un prénom ? »

Ce que je n'ai pas aimé dans ce livre :
L'enquête policière de François : Je sais bien que ce n'était pas du tout le sujet du livre mais plutôt un prétexte pour incorporer le fait qu'une romancière suive le travail d'un policier mais finalement, nous n'avons pas trop de détails sur cette enquête....On sait juste qu'elle s'est bien terminée....Elle a été peut-être un peu trop survolée à mon goût.....Bon après, si je veux une vraie enquête policière, je lis un thriller ou un roman policier et pas un livre comme Hot Love disaster !!!

Pour conclure : J'ai adoré Hot love disaster ! J'espère que Cécile Chomin va continuer à nous écrire très rapidement d'autres aventures de Lydia, Maïa et toute la bande d'amis (elle évoque cela très clairement à la fin de son livre quand le personnage de Lydia reprend la parole pour l'épilogue....) car son style d'écriture est vraiment très agréable, son humour fait mouche et même si ses histoires sont finalement plutôt simples et traitent de personnages plutôt ordinaires de "français moyens", ils sont franchement attachants !!!! Cécile Chomin a le mérite de nous raconter la vie, la vraie vie, mais côté bonheur et amour. Ce livre est un vrai rayon de soleil, une petite pépite de bonheur et je le conseille vraiment à tout le monde sans modération !!! Je me suis jetée sur le tome 2 dès sa sortie et il est certain que je ferai de même pour le 3ème tome ! Je suis fan, tout simplement !



Ma note : 19/20


Si vous avez aimé ce livre, vous aimerez peut-être aussi :

  



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire