mercredi 9 juillet 2014

BELLADONE - Tome 1 : Nuit de sang

Michelle Rowen
Editions Milady (2012)
Sortie US 2011
346 pages 

Synopsis :
Jillian était une fille sans histoire jusqu’à ce qu’on la prenne en otage. Désormais, il ne lui reste plus qu’un choix à faire : mourir des mains de Declan, l’assassin dhampire qui la retient prisonnière, ou succomber aux effets secondaires du poison qu’on lui a injecté : la Belladone. Un venin qui fait d’elle l’arme ultime dans la guerre contre les vampires. Le seul espoir de Jill consiste à convaincre son kidnappeur de la relâcher, mais comment toucher le coeur d’un homme qui n’a jamais ressenti aucune émotion ?



Mon Dieu, la grosse claque ! Je n'avais pas eu de coup de coeur aussi grand depuis la Confrérie de la Dague noire !

Il faut dire que j'aime les héros masculins un peu torturés qui peuvent avoir un physique abîmé (cela va souvent de paire) et bien là....Je suis servie avec le héros de Belladone, Declan !

J'ai enchaîné les pages avec délice et impatience et si je n'avais pas mes deux enfants à m'occuper (mon fils a terminé l'école vu qu'on est en juillet) et si je ne travaillais pas, et bien je pense que j'aurai terminé le livre en une journée !....Evidemment, vie de famille et professionnelle oblige, j'ai mis deux soirées + un peu de lecture entre deux pendant la journée. 

Dans Belladone, nous suivons l'histoire de Jillian, Jill, pour les intimes, une jolie jeune femme blonde qui habite en collocation à San Diego et vit de petits boulots d'intérim. 

Elle a perdu ses parents il y a maintenant 5 ans dans un accident d'avion et elle a traversé une très grosse période de dépression qui l'a conduite à prendre des médicaments durant un certain temps. (détail important pour comprendre son empathie envers Declan un peu plus tard).

Tout ce passé noir est dorénavant derrière elle mais il a eu pour conséquence qu'à 28 ans, elle n'a pas encore trouvé l'homme de sa vie ni fondé de famille (en même temps, à 28 ans, il n'y a pas urgence ! J'ai eu mon fils aîné à 31 ans, je sais de quoi je parle !).

Sa rencontre avec Declan, le héros de notre histoire, va se faire un mardi matin ordinaire quand Jill va chercher plusieurs cafés pour elle et ses collègues au starbucks du coin....En revenant vers les bureaux, elle va être prise en otage par un homme qui semble être un scientifique et qui se sert d'elle comme bouclier humain pour se protéger d'un autre type, un grand baraqué, borgne, au visage balafré et patibulaire. 

Jill ne va rien comprendre à ce qui lui arrive, elle va se prendre une injection de produit inconnu dans le cou.

Le scientifique responsable de l'injection, quant à lui, se retrouve avec une balle entre les deux yeux et son exécuteur va embarquer la jeune femme avec lui après avoir reçu des consignes par téléphone.

Elle sait qu'elle l'a échappé belle car si les consignes au téléphone avaient été de la tuer, l'armoire à glace à un oeil n'aurait pas hésité à le faire.....

Voilà notre drôle de couple embarqué sur la route. 

Jill n'est pas rassurée du tout et essaye de détendre l'atmosphère en faisant parler l'homme qui vient de l'enlever aux vues et aux sues de tout le monde (son enlèvement passera aux infos, elle l'apprendra un peu plus tard).

Le tueur au sang froid va lui donner son nom : Declan, et il va lui expliquer succinctement la raison pour laquelle elle doit rester auprès de lui et ne pas chercher à s'échapper : Le produit qui lui a été injecté dans le sang est très dangereux. Il était destiné à éradiquer les vampires et il connait une seule personne qui pourra lui venir en aide : son père, un scientifique qui avait commandé la fabrication de ce poison nommé la Belladone.

"Vampires, vous avez dit vampires ?"....Jill a beaucoup de mal à croire à l'existence de ces êtres surnaturels ! Elle pense plutôt avoir été enlevée par un fou furieux ! 

Surtout que Declan a un comportement bizarre, un peu comme une machine, il semble ne ressentir aucune émotion et doit se faire des injections toutes les 3 heures d'un sérum inconnu afin qu'il ne se "transforme" pas....Car il va lui expliquer qu'il est lui-même à moitié vampire, il est ce qu'on appelle un dhampire. Sa mère humaine a été violée par un vampire, elle est morte à sa naissance et il a été recueilli par ce scientifique, Carson Reyes, qui l'a élevé comme son fils, lui a appris à contenir son côté vampire grâce à ces injections régulières et surtout à combattre et éliminer toutes ces créatures de la nuit.....

Au début peu convaincue, Jill va vite se rendre compte que Declan n'est effectivement pas un humain comme les autres puisqu'il semble avoir une force supérieure et surtout guérir rapidement de ses blessures. Par contre, contrairement aux vampires, les dhampires cicatrisent de leurs blessures mais celles-ci ne s'effacent pas, d'où toutes les balafres (et autres trous de balles) qui parcourent son corps.....



Jill va accepter de rencontrer ce scientifique car elle va ressentir plusieurs fois de violentes douleurs à l'estomac qui la poussent à vomir un liquide noir. Elle a peur de mourir et est prête à croire tout ce que lui dit Declan surtout qu'il semble être convaincu lui aussi que son père pourra trouver une solution !

Ce qui m'a plu dans ce livre :
1# - L'humour ! 
L'héroïne n'en est pas dépourvue, loin de là ! Et comme c'est elle qui s'exprime à la 1ère personne du singulier dans le récit, on a droit à de jolies réflexions de sa part ! Il y a notamment la scène où elle doit soigner Declan qui a été blessé par balle par des ennemis à plusieurs endroits de son corps et qui lui a expliqué qu'il suffit de mettre de l'eau sur les plaies pour que le processus de guérison opère :

"-Vous avez intérêt d'être dans les vapes, grondais-je. Puis, sans plus attendre, je déboutonnai son jean, défis sa fermeture éclair et baissai le côté de son pantalon le plus bas possible. Malheureusement, cela ne suffisait pas pour voir la blessure en entier.
En revanche, j'en voyais assez pour comprendre que Declan Reyes ne portait pas de caleçon. Mamma mia."



"Je le trouvais plutôt bien membré pour un assassin dhampire borgne couvert de cicatrices. Cela dit, il était le premier que je rencontrais."

"Malgré la tournure qu'avaient prise mes pensées, j'étais loin de m'amuser. Vomir des litres d'encre toxique tel un calamar à l'agonie m'avait lessivée".

"Je n'ai pas d'eau pour vous arroser. Vous allez guérir si je vous jette du soda, vous croyez ?"

2# - La relation unique et spéciale entre Jill et Declan
Declan est un tueur froid dépourvu d'émotions quand il s'injecte du sérum toutes les trois heures (ce qu'il fait depuis son enfance). Quand, après certaines circonstances, il va être privé de ses injections, un autre Declan va apparaître. Un homme qui éprouve du désir pour la première fois et il va le faire comprendre par des mots très crus à Jill (coquin, va !), même s'il a peur lui-même de céder à la tentation. 
Il ne veut pas se transformer en vampire assoiffé de sexe et de sang comme son géniteur....C'est Jill qui va devoir "prendre les choses en main" pour lui faire découvrir des délices dont il croyait n'avoir jamais le droit de goûter :

-"Waouh. Je venais de dépuceler un tueur dhampire de ving-huit ans. Ce n'était pas quelque chose dont je pouvais me vanter tous les jours."

3# - Qui sont les méchants, qui sont les gentils
Jill va être projetée dans un monde secret avec des vampires qui vivent sous terre et des scientifiques subventionnés par le gouvernement américain pour les éradiquer...Des scientifiques prêts à tout.....Et apparemment, cela ne leur pose pas de problèmes de conscience de perdre des civils et faire des expériences scientifiques avec des femmes enceintes, fécondées par de la semence de vampire pour voir quel genre de créature va naître de ces unions contre-nature....Personnellement, j'aime bien ce petit climat paranoïaque quand on ne sait pas à qui on peut se fier réellement et qui sont vraiment les méchants de l'histoire !

4# - La multitude de personnages :
On rencontre beaucoup de personnages : Noah, Matthias, Docteur Gray, Karen etc...Que ce soit chez les scientifiques ou chez les vampires et leurs alliés. Certains cachent bien leur jeu, pour mon plus grand plaisir car les masques finiront par tomber....

5# - Molly
Molly, c'est la chatte borgne de Declan ! D'après Jill, cette chatte est affreuse mais Declan, malgré ses émotions enclavées, l'a recueillie et en prend bien soin. C'est avec ce genre de comportement qu'on se rend compte que c'est un mec bien et non un tueur totalement dénué d'émotion et de compassion ! Moi, ça me fait craquer !

L'élément négatif de ce livre, s'il devait y en avoir un, c'est peut-être le manque de description physique de nos deux héros. On sait que Jill est blonde aux yeux bleus, mais c'est tout. Et Declan, il ne me semble pas avoir lu quelle était sa couleur de cheveux ni leur longueur, d'ailleurs ! (moi, je l'imagine brun aux cheveux courts, chacun ses goûts !...). Par contre, impossible d'ignorer qu'il est borgne tellement c'est répété dans le livre !!! Il a perdu son oeil gauche (il explique même comment c'est arrivé à Jill avec des détails peu ragoûtants) - et donc, on sait qu'il porte un bandeau noir à cet endroit et il a beaucoup, beaucoup, beaucoup de cicatrices sur le corps et le visage....

Alors voilà, la fin du tome 1 de Belladone se termine sur les chapeaux de roues. 

D'ailleurs, on se rend compte que les événements se sont enchaîné très vite car entre le moment où Jill s'est fait kidnappée par Declan et la fin du livre, il ne s'est passé que quatre jours !!!!

Beaucoup de questions restent en suspens, notamment les effets de la Belladone toujours présente dans le corps de Jill.....Et à la fin du livre, Declan a reçu malgré lui une autre injection, soit disant à effet permanent cette fois-ci, de la part de son papa scientifique, si bien que notre héros borgne et bourru est redevenu une machine sans émotions (argh !!!! Misère !)....Mais Declan n'a pas perdu sa mémoire ! 

Alors comment sa relation va se passer avec Jill dans le prochain et ultime tome de cette saga ? Argh ! Je me jette de suite sur Soif de sang, le tome 2 de Belladone ! Yes !




Ma note : 19/20



Si vous aimez ce livre, vous aimerez peut-être aussi :

  


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire