mardi 22 avril 2014

Il était une fois - Tome 2 : La Belle et la Bête

Eloisa James
Editions J'ai lu (2013)
Sortie US - 2011
372 pages

Synopsis :
À cause d’une malencontreuse méprise, la ravissante Linnet Thrynne est déshonorée. Sa tante trouve alors une solution : Linnet épousera Piers Yelverton, futur duc dont personne ne veut. Et pour cause : victime d’un accident qui l’a laissé boiteux et impuissant, il terrorise son entourage de ses fureurs dévastatrices. Puisqu’il n’a aucun espoir d’engendrer un héritier, il acceptera de donner son nom à une femme qui, pense-t-il, porte la vie. Ce sera l’union de la Belle et de la Bête. Sauf que Linnet est aussi pure que la blanche colombe et que son irascible fiancé est loin d’être un monstre…

Il était une fois….Ah ! j’aime quand une histoire commence comme ça ! Parmi tous les contes, l’histoire de la Belle et la Bête est, de loin, celui que je préfère. Même si, à vrai dire, je ne connais réellement que la version film du réalisateur Jean Cocteau, avec Jean Marais comme interprète de la Bête…Si vous n’avez jamais vu ce film en noir et blanc, ça vaut le coup ! A la limite du Kitsch avec des scènes surjouées….Sincèrement, on est obligé de regarder jusqu’à la fin tellement l’effet hypnotique de ce film est incroyable ! Et la scène finale quand le prince et sa Belle s’envolent dans les airs, ouah ! ça c’est des effets spéciaux ! (il faut les excuser, le film date quand même de 1946).



Je n’ai jamais vu l’adaptation de l’histoire par le dessin animé de Disney (je ne suis pas très Disney, je l’avoue ! je préfère les mangas japonais aux films d’animation américains, que ce soit Disney à l’époque de mon enfance et Pixar de nos jours…).

Alors première chose, en lisant ce livre, c’est que l’histoire contée par Eloisa James n’a rien à voir avec la « vraie » histoire de la Belle et la Bête (de Cocteau, j’entends bien…). On est plus sur une romance en costumes, vu que l’histoire se passe fin du 18è, début du 19è siècle, puisque Napoléon y est encore empereur des français….

Par contre, dès les premières description de la Bête, Piers Yelverton, impossible de ne pas penser au fameux Dr Gregory HOUSE…..



D’ailleurs, l’auteure le dit elle-même en note à la fin, elle a puisé l’inspiration de son personnage masculin dans ce héros de série américaine ! (elle a écrit son livre en 2010, époque où la série était encore en cours de production).

Alors oui, évidemment, pour moi, impossible de m’enlever l’image de Hugh Laurie quand je lisais l’histoire ! Pourtant, Piers a une petite trentaine d’années dans l’histoire alors que Dr House est beaucoup plus âgé ! Mais c’est pas grave ! Je trouve que le Dr House a beaucoup de charme alors ça ne me dérange pas ! D’ailleurs, une autre confidence : pour le cousin français de Piers, Sébastien, évidemment, devinez à qui j’ai pensé ? A l’acolyte du Dr House, James Wilson, forcément !

Si la Belle de notre histoire avait été brune, j’aurais aussi pu l’imaginer sous les traits de Lisa Cuddy, mais ce n’est pas le cas car dans l’histoire d’Eloisa James, la belle est blonde, elle a 23 ans et s’appelle Linnet (Scavo ? Non ! Eloisa James ne va pas chercher son inspiration dans toutes les séries tout de même !)….

Alors pourquoi j’ai aimé ce livre ?
Tout d’abord pour l’histoire de Linnet ! En effet, Linnet est proposée comme fiancée auprès de Piers car une rumeur l’a déshonorée….

Cette jolie anglaise a un peu flirté avec le prince d’Angleterre, gros dragueur et les conséquences d’une garde-robe mal ajustée ont fait croire à toute la bonne société que notre jolie héroïne était enceinte du prince….

Hors, Linnet est encore vierge, elle n’a fait qu’accorder quelques baisers au prince ! Mais malheureusement, le mal est fait, la rumeur a gagné et même si Linnet peut prouver sa bonne fois en montrant son ventre bien plat, les mauvaises langues diront qu’il n’y a pas de fumée sans feu et que sa ligne retrouvée est la cause d’une faiseuse d'anges...

En conclusion, Linnet est dans le caca et son père va avoir du mal à lui trouver un fiancé car personne ne veut « passer après le prince »….Sauf pour le père de Piers qui la prend pour une bénédiction pour son fils qui a - lui aussi - beaucoup de mal à trouver une épouse ! Il faut dire que Piers a, semble-t-il, des problèmes au niveau reproducteur et donc, pour son père, cette jeune femme qui arrive avec déjà un polichinelle dans le tiroir (en plus, d’essence altière), c’est le jackpot !



Sauf que voilà, Linnet ne le sait pas encore, mais Piers n’a pas parlé avec son père depuis des années ! Il l’a quitté avec sa mère quand il était encore enfant. Sa mère est française et elle est repartie dans son pays en demandant le divorce. Elle s’est remariée là-bas avec un français et Piers a ensuite fait des études de médecine. Il est revenu au Pays de Galles une fois adulte et vit maintenant dans son domaine qui lui sert aussi d’hôpital où il garde ses patients près de lui.

Comme son alter ego télévisuel, Piers est un docteur très talentueux mais avec un caractère exécrable et souffre atrocement à une jambe.

Il ne va pas apprécier le retour de son père dans sa vie, qui veut se faire amende honorable et qui lui amène comme cadeau de réconciliation cette jolie jeune femme qui pourra devenir son épouse et lui donner un héritier, même s’il n’est pas de son sang (mais il sera de sang royal, ce qui est encore mieux !).

Piers est de ces hommes qu’on n’achète pas avec un joli sourire et des formes voluptueuses….Même si la vue est agréable à regarder, Piers met assez vite les choses au clair avec Linnet : Il n’en fera jamais son épouse et il sait aussi qu'elle n'est pas enceinte ! Non pas qu’elle ne lui plaise pas, mais vu que c’est son père qui lui a amené cette fiancée, il ne veut rien savoir ! (et il est têtu !).

Forcément, les histoires d’amour où les héros semblent se détester au début sont toujours très agréables à lire car toujours pleines de rebondissement !



Linnet a un caractère très fort et ne se laisse pas impressionner par son futur ex-fiancé. Il faut dire qu’au début, elle le croit impuissant (elle aussi croit aux rumeurs, même si elle est bien placée pour savoir que toutes les rumeurs ne sont pas toujours des vérités !)…..Quand Linnet finira pas se rendre compte que Piers n’est pas aussi « inoffensif » pour elle (et sa vertue), les choses vont changer…..

Piers a été attiré par elle dès le premier regard car il faut dire qu’elle est sublime…



Il va apprécier les leçons de natation qu’il va lui dispenser chaque matin (Piers est un excellent nageur et ses longueurs dans l’eau de mer sont la seule chose qui permet à sa jambe blessée de ne pas trop le faire souffrir).

Alors oui, j'ai aimé ce roman, qui est, somme toute, assez similaire à beaucoup de romances historiques....Le petit plus des personnages, c'est l'honnêteté dont ils font preuve dès le début de leur rencontre. Comme ils n'attendent finalement rien l'un de l'autre, on a donc ce jeu de séduction qui se met en place.

En plus, les règles sont claires, Piers n'a pas promis de mariage à Linnet et c'est donc en tout état de cause qu'elle cède aux appels de la chair et vit passionnément sa romance auprès de son médecin bougon et bourru....

Il faudra des circonstances dramatiques pour que Piers se rende compte qu'il aime vraiment cette jeune femme et ne veut pas s'en séparer.....

Je recommande ce roman à tous ceux qui aiment les histoires d'amour passionnantes où les héros se courent après, se repoussent, s'attirent de nouveau....Si vous aimez le Dr House, cette histoire va vous ravir mais si c'est un personnage qui vous révulse, ce livre ne risque pas de trop vous plaire car franchement, si vous êtes comme moi, il vous sera impossible de dissocier l'image de Piers avec Hugh Laurie ! Je vous le dis !

Ma note : 17/20




Si vous aimez ce livre, vous aimerez peut-être aussi :

  


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire