dimanche 31 juillet 2016

UNE NUANCE DE VAMPIRE - Tome 4 : Une ombre de lumière

Bella Forrest
Auto-Edition 2016
Sortie originale 2013
372 pages

Synopsis :
Depuis l'implosion à l'Oasis et le séjour de Derek au Quartier général des Faucons, c'est le chaos total /sur l'Ombre. Et comme si ça ne suffisait pas, les citoyens du royaume remettent maintenant en question la loyauté de Derek, l'accusant de prendre le parti de l'ennemi... Il a désespérément besoin du soutien de ses sujets, mais ceux-ci veulent voir leur propre roi jugé devant un tribunal. Pendant ce temps, les chasseurs tiennent Sofia en otage. Déterminés à détruire son amour pour le vampire, ils lui imposent une routine et un entraînement stricts auquel elle se soumet, mais elle est animée par son désir de retrouver Derek - contre lequel Reuben est prêt à se battre jusqu'au bout.... Puis, du jour au lendemain, Reuben semble avoir changé d'idée et fait une proposition à Sofia. Une solution qu'elle n'aurait jamais crue possible. Une solution qui satisferait ses plus profonds désirs tout en assurant l'avenir de sa relation avec Derek pour toujours. Or, peut-elle vraiment faire confiance à cet homme reconnu pour sa haine des vampires ? D'ailleurs, a-t-elle le choix ?


"Je me suis demandé pourquoi Sofia était l'Immune, quelle en était la signification. J'ai grimacé. Cela signifie qu'elle ne sera jamais immortelle comme moi. Que malgré toutes mes promesses de l'épouser un jour, elle avait raison depuis le début : nous ne pourrons jamais être ensemble pour toujours".

Ah la la ! Je dois dire que ce 4ème tome d'Une nuance de vampire m'a totalement bluffée ! L'auteure Bella Forrest a eu énormément raison de consacrer certains de ses chapitres à des personnages secondaires (notamment Aiden Claremont, Ingrid/Camilla et Claudia).

Plus nous avançons dans les tomes, plus celle-ci se complexifie. Derek et Sofia doivent toujours affronter toujours plus de difficultés, des nouveaux ennemis apparaissent. En plus de sauvegarder leur amour, il leur faut également sauvegarder l'Ombre ou en tout cas faire un sanctuaire sécurisé pour les vampires du clan Novak, tel qu'il a été annoncé dans la prophétie il y a 400 ans et dont Sofia tiendrait un rôle majeur (oserais-je dire qu'elle en est même la clé ?! On verra bien !).

"Il aurait fallu être aveugle pour ne pas voir l'amour que portait Sofia au légendaire Derek Novak, roi de l'Ombre, le clan le plus puissant des vampires. En voyant son expression lorsqu'il avait aperçu Sofia, j'avais compris que son amour était réciproque".

Ce que j'ai aimé dans ce livre :
1#-Diverses romances contées dans ce tome : Je ne vais pas dire que le couple Sofia/Derek me lasse, mais je dois tout de même admettre que j'ai été charmée par les révélations des passés respectifs des deux "méchantes" de l'histoire, à savoir Ingrid Malsen et Claudia. Alors, je ne sais pas ce qui a pu se passer dans le vécu d'Ingrid/Camilla pour qu'elle déteste à ce point sa fille Sofia, mais je me doute qu'elle a dû subir de mauvais traitements sans doute de la part de sa propre mère (on verra si l'auteure éclaircie un jour ce point) mais en tout cas, j'ai été conquise dès les premières lignes (littéralement, puisque ce tome commence par les souvenirs de Camilla et les circonstances de sa rencontre avec Aiden, son futur époux, et père de Sofia).....Dans la mesure où ces deux personnages nous sont souvent apparus très antipathiques dans le précédent tome, et bien j'ai été surprise de prendre beaucoup de plaisir à lire les premiers émois de Camilla et la cour assidue que lui a fait Aiden....Après, ses problèmes sexuels, qu'elle tente de cacher à son mari, en continuant ce qu'elle considère comme un "devoir conjugal" m'a laissée perplexe et sa haine de sa bébé - qui, à ses yeux, lui vole l'amour de son mari - j'ai trouvé cela complètement barge....En même temps, vu les chapitres qui sont consacré à Camilla/Ingrid, on comprend vite que ça ne tourne pas très rond dans sa petite tête....Même si elle a parfois des moments de lucidité et semble éprouver quelques sentiments, les ténèbres, telles qu'elles sont cités dans ce tome semblent bien s'être emparées de cette femme.....Quant à Claudia, la goule (Au fait, à ce propos, pourquoi est-elle présentée comme une goule au début de la saga alors que tous les autres sont des vampires ? Qu'est-ce qu'elle a de si différent des autres ? Mystère...); bref, notre belle et tarée Claudia apparaît sous un jour nouveau dans ce tome où son passé est donc expliqué, les traumatismes qu'elle a subits quand elle était encore humaine (et du coup, les explications de ses tortures sur Ben prennent tout leur sens...)....J'ai adoré lire les chapitres qui lui ont été consacrés car on ne peut que ressentir de l'empathie pour cette jolie blonde qui a vécu le pire auprès des hommes, notamment avec ce fameux duc.....Quant à Yuri, le seul qui aurait pu lui faire changer d'avis sur son opinion sur les hommes l'a aussi énormément déçue dans le passé (franchement, ce passage où Claudia exprime toute sa déception était grandiose ! J'ai vraiment été ultra dégoûtée pour elle et je comprends parfaitement pourquoi après, elle a cherché à se venger des hommes)....cela dit, des siècles ont passé depuis et il était vraiment touchant de voir Claudia essayer de changer et tenter de réparer ses erreurs et rattraper tout ce temps perdu en rancoeur et en souffrance inutile.....Le concept du pardon, de la rédemption et d'aller de l'avant prend tout son sens avec elle.....

"Les premiers mois de notre mariage ont été les plus beaux de ma vie. Aiden était l'homme idéal. Attentionné et affectueux. Je voulais faire de mon mieux pour lui. J'étais satisfaite, mais je savais qu'il ne l'était pas, ou du moins qu'il ne le serait pas longtemps. Quand il parlait d'avoir des enfants, je changeais de sujet. Je ne voulais pas qu'il sache que je n'en avais jamais voulu. Je prenais même la pilule contraceptive à son insu. C'est pourquoi j'avais eu une surprise totale lorsque plusieurs mois après notre lune de miel, j'étais tomée enceinte. Je m'en étais tellement voulu d'avoir laissé Aiden m'accompagner chez le médecin. S'il n'avait pas été là, si j'avais vu la joie dans ses yeux lorsqu'il avait appris la nouvelle, si je n'avais pas vu le bonheur que je lui apporterais en portant cet enfant, j'aurais immédiatement avorté. Sofia ne serait jamais née. Le jour de sa naissance, j'avais su à la façon dont il l'avait observée que je l'avais perdu. Je n'avais plus tout son coeur. Sofia en avait volé une énorme partie. Plus Sofia grandissait et plus elle devenait adorable? Elle m'était précieuse, car elle était précieuse pour Aiden. Mais j'étais toujours terrifiée. Il était un mari merveilleux et il me regardait encore comme  lors de notre premier rendez-vous, mais je ne voulais pas qu'il aime Sofia plus que moi".

02#-La famille Novak : Après la mort de son frère dans le précédent tome, Derek doit faire face à diverses difficultés et tente de maintenir une relative "paix" dans l'Ombre, malgré les révoltes des vampires liés à la cause de son propre père, sans parler des humains qui vivent sur l'îe. Attention zone spoilers ! Cliquez sur le mulot et passez le texte en surbrillance ! Le chapitre consacré au point de vue de Gregor, le père de Derek était essentiel afin de comprendre enfin ce qu'il avait dans la tête....Alors après, cela n'excuse pas du tout toutes ses terribles actions (j'ai encore en mémoire la pauvre fille dont il a brisé la nuque sans vergogne dans le précédent tome....horrible passage !), mais après, cela nous prépare à son suicide éminent....Du coup, quand enfin il met fin à ses jours en s'empalant, je suis soulagée que ce sale type soit enfin mort car il ne faisait que mettre en danger l'île et surtout Derek et Sofia par ses actions égoïstes et mégalomanes (après tout, il n'était le roi du clan seulement parce qu'il était le père de Derek....C'est Derek qui aurait dû être le roi dès le début ! Il a de la chance qu'ils soient issus d'une époque où les aînés étaient ultra respectés et dont l'intérêt passait avant celui des enfants....). Quant à la jolie Vivienne, c'est un vrai plaisir de voir qu'elle n'a pas été tuée par les chasseurs et le passage où elle aide Sofia à tuer l'ignoble Borys a été un pur plaisir à lire ! Sale type, tu ne t'y attendais pas ! Bien fait pour ta gueule ! 

3#-Le mystère autour de l'auteure : C'est bête à dire mais cette auteure m'intrigue ! Malgré le fait qu'elle soit très présente sur internet pour promouvoir sa saga auto-éditée, il existe un réel mystère autour d'elle ! Déjà, rien que de savoir quelle est sa nationalité, c'est vraiment pas facile car ce n'est indiqué nulle part ! Je suppose qu'elle est américaine, mais à vrai dire je n'en suis pas si sûre....Bref, Bella Forrest (dont c'est forcément un pseudo) m'interpelle car elle a le chic pour cultiver le mystère sur sa propre personne. A ce propos, je suis allée faire un tour sur son site et j'ai eu le plaisir de voir l'arbre généalogique de la famille Novak....Alors attention, il y a de gros spoilers à ce propos....Personnellement, cela ne m'a pas dérangée de connaitre certains faits à venir en lisant cet arbre généalogique mais en tout cas, vous êtes prévenus si vous allez faire un tour sur son site ! 


4#-L'immunité de Sofia : Nous l'apprenions dans le précédent tome, Sofia ne peut pas être transformée en vampire, elle est l'Immune. Cette particularité génétique change tout pour notre couple d'amoureux car si Derek nourrissait des espoirs de faire un jour changer d'avis Sofia afin qu'elle devienne elle aussi une vampire, c'est foutu de ce côté là.....Après, à contrario, est-ce que Derek pourrait redevenir un humain afin de vieillir "normalement" auprès de l'amour de sa vie ?....Nous le saurons sans doute dans les prochains tomes mais il est vrai que c'est une question que se posent légitimement nos deux héros. J'ai adoré lire la réaction d'Aiden quand il apprend la particularité de sa fille....Lui qui veut toujours tout contrôler et se sent avoir des droits obligatoires sur sa fille parce qu'elle est - justement - sa fille et parce qu'il est le chef des chasseurs.....Prends ça dans ta face, Aiden ! et digère-le bien !

"Les yeux d'Aiden se sont agrandis de terreur alors qu'il essayait de comprendre ce que je venais de lui annoncer. 
-N'aie pas l'air si surpris, père. Ne fais pas comme si tu ne le savais pas. Je ne pouvais pas cacher ma rancoeur dans mon ton. 
-Tu savais la raisn pour laquelle j'ai été aussi malade après le départ de Camilla, c'est parce qu'elle m'avait offerte à Borys Malsen. Il a essayé de me transformer lorsque j'avais neuf ans pour me faire sienne à jamais, mais il a échoué. Claudia a essayé de me transformer à l'Oasis, mais elle a échoué. Derek aussi a essayé. Et il a échoué. Alors ne t'inquiète pas, père. Tu n'auras jamais à craindre que ta fille devienne une des créatures que tu voues ton existence à exterminer. 
Aiden semblait horrifié. J'ai compris qu'il n'avait aucune idée de ce dont je parlais - du fait que j'étais immune. J'ai froncé les sourcils et nous sommes restés immobiles à nous fixer pendant ce qui m'a semblé une éternité.
-Tu l'ignorais, ai-je fini par dire.
-C'est impossible, a-t-il dit en secouant la tête. Comment est-ce possible ? Comment est-il possible d'être immunisé contre cette malédiction ?".

"Corrine a écarquillé les yeux.
-Je ne croyais pas que...Oh mon Dieu....
-Quoi ?
-Eh bien, je croyais que l'immunité n'était qu'un mythe. D'une façon ou d'une autre, les Immuns survivent les trois jours suivant la morsure. la légende dit que si la personne ne meurt pas ni ne se transforme en vampire, elle disparaît. Ou bien elle devient folle. Car ses sens et ses émotions s'exacerbent. Son esprit humain ne peut pas le supporter et elle finit par craquer. Mais je n'y croyais pas. Ma mère m'a toujours dit que c'était une légende...
-C'est sûrement pour cette raison que Sofia présente des symptômes du trouble psychologique que tu lui as diagnostiqué. Qu'est-ce que c'était déjà ? Le TIL ?
-Le trouble d'inhibition latente, oui.
-Attends...Veux-tu dire qu'il existe d'autres personnes comme Sofia ?
-Si la légende dit vrai, alors oui". 

5#-Les retrouvailles de Sofia avec ses parents : Même s'ils sont des cas spéciaux tous les deux, les parents de Sofia retrouvent enfin leur fille depuis qu'elle a été abandonnée par l'un et l'autre alors qu'elle n'était âgée que de neuf ans. J'ai autant apprécié les interactions entre Sofia et son père Aiden qu'avec sa mère Camilla. Notre héroïne peut enfin vider son sac et déverser toute la rancoeur et la peine qu'elle a éprouvées légitimement après l'abandon de ses parents. Bien évidemment, les explications et les révélations de l'un et de l'autre vont la faire souffrir à différents stades mais au moins, cela permet à la jeune femme de remettre tout à plat et faire le deuil de son passé malheureux....


Ce que je n'ai pas aimé dans ce livre :
Attention, zone spoilers ! Cliquez sur le mulot et passez le texte en surbrillance !
Ben est définitivement mort et enterré : En effet, lors de son "sacrifice héroïque" du précédent tome, j'espérais qu'il aurait survécu (par magie ou autre moyen) mais malheureusement, cela semble confirmé dans ce 4ème tome : Ben ne reviendra pas. Snif !....Est-ce que je suis folle d'espérer que l'auteure peut encore nous étonner ?....Après tout, elle l'a fait avec Vivienne, la soeur jumelle de Derek ! Suis-je dingue d'espérer encore ?....

Pour conclure, j'ai eu un joli coup de coeur pour ce 4ème tome des aventures de Derek et Sofia. L'auteure Bella Forrest a une imagination folle. Son récit qui continue toujours dans une tension et un suspens insoutenable m'a scotchée et me donne une folle envie de lire la suite. Alors que certains mystères et certains problèmes ont été résolus, d'autres se sont ajoutés pour nos héros qui vont sans doute encore en baver pour pouvoir vivre pleinement leur amour que l'on peut considérer d'impossible (ou, en tout cas, limité dans le temps ?), sans parler de l'apparition d'Emilia à la fin du tome qui vient mettre un grand coup de pied dans la fourmilière histoire de nous faire trépigner d'impatience, nous lecteurs, en attendant la sortie du prochain tome ! Je vous le dis : Lisez la saga Une nuance de vampire, vous ne le regretterez pas ! En film ou en série, cette histoire dépoterait un maximum en tout cas ! 


Ma note : 18,50/20

Si vous avez aimé ce livre, vous aimerez peut-être aussi :

  

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire