jeudi 21 juillet 2016

CONTRE TOI

Héloïse Cordelles
Auto-Edition (2016)
221 pages

Synopsis :
A première vue, tout semble opposer Aden Wellington, le démon tatoué, et Raelyn Fordham, l'ange aux ailes brisées. De rencontres fortuites en malentendus, un mur d'incompréhension se dressera entre eux. Tour à tour, ils vont se défier, s'attirer, se repousser. Et pourtant, ces deux âmes blessées ont bien plus en commun qu'ils ne le pensent. Sauront-ils s'apprivoiser ?

Lorsque je souhaite faire une petite pause détente lecture, je sais qu'il existe une valeur sûre parmi les auteurs que je lis, il s'agit de Héloïse Cordelles qui arrive toujours à me divertir avec ses jolies histoires romantiques. J'ai donc encore une fois passé un agréable moment en compagnie cette fois-ci d'Aden, le patron d'un salon de tatouage et de la douce Raelyn, qui malgré ses 18 ans a déjà pas mal morflé dans sa vie....

Ce que j'ai aimé dans ce livre :
1#-Jolie romance qui fait battre mon coeur : C'est bateau à dire, mais parfois, on veut juste lire une histoire romantique sans prise de tête. Après, je pourrais reprocher à l'auteure de prendre souvent le même genre de personnages dans ses livres, notamment pour les héroïnes, à savoir une jeune femme belle, douce et vierge, à qui il arrive multiples malheurs et qui a souvent une famille exécrable qui lui en veut à mort. Dans Contre toi, Rae correspond encore une fois à l'archétype de ces héroïnes "HéloïseCordelliennes" mais je n'en veux pas à l'auteure, bien au contraire ! Mon coeur de midinette réclame ce genre de romance douce et romantique avec une pointe de sensualité et de drames....Et évidemment, encore une fois, le héros semble "détester" l'héroïne quand il la rencontre, même s'il est clairement attiré par elle.


"Raelyn se rendait-elle compte qu'elle avait tapé dans l'oeil du boss du 'Ink & Steel' ? C'était les affirmations de Matteo. Son petit ami lui avait confié qu'Aden restait rarement seul avec une fille pendant plus de dix minutes sauf pour la sauter. Et comme une telle chose ne s'était pas produite, Lexie en avait déduit qu'il avait essayé de la séduire. Elle contint de justesse un fou rire. Une nonne et un bad boy ! Ces deux-là formeraient un duo étonnant".

2#-Leur première rencontre commence mal : J'adore les histoires où nos deux héros se jugent très durement à cause de leur apparence ou leurs attitudes réciproques et semblent se détester ! J'aime quand le héros réalise petit à petit que l'héroïne est une fille bien. Dans Contre toi, Aden a une relation assez spéciale avec les filles (les raisons sont expliquées dans le livre, et on peut comprendre aisément pourquoi sa confiance envers les femmes a été brisée et l'a changé en dragueur "one shot"). 

"Putain, mais qu'est-ce qu'elle a à me fixer comme ça ! Cette petite blonde lui donnait l'impression d'être un démon jaillissant des entrailles de l'enfer alors qu'il n'avait surgi que d'un passage sombre. Aux dernières nouvelles, il était loin de ressembler à un monstre....La preuve, toutes les filles se jetaient à sa tête. Bordel, si elle continuait de le dévisager comme une bête de foire, dans deux seconds, il allait lui donner raison et la déchiqueter !".

"Raelyn secoua tristement la tête en voyant que l'autre goujat ne s'était pas donné la peine de ralentir. Ce salaud sans coeur continuait sa route sans se retourner. Le bad boy dans toute sa splendeur ! Il ne fallait rien attendre de lui....Pour montrer sa supériorité, il n'avait pas hésité à lui aboyer au visage alors qu'il faisait deux fois sa carrure. Et il avait réussi puisqu'elle avait été tétanisée comme un lapin pris dans les phares d'une voiture ! Il devait collectionner les femmes et les jeter sitôt après les avoir consommées. Il jouit de son physique attrayant. Elle se rappela qu'elle-même n'avait pas été insensible....Elle grinça des dents et regretta amèrement cette fraction de seconde de folie passagère".

2#-Fairview : Je ne sais pas si l'auteure l'a fait exprès ou non, mais elle utilise le nom de Fairview pour situer le cimetière où reposent le frère jumeau de Rae ainsi que son père et son frère ainé qui sont mort dans un accident avant sa naissance....Le nom Fairview m'a tout de suite interpelée car je savais que je connaissais ce nom par rapport à une série télé.....Qui est Desperate Housewives....Je ne sais pas si c'est volontaire mais j'ai apprécié ce petit clin d'oeil à la série !

3#-Petite apparition de Patience et Craig, les héros du livre Détraqué ; En effet, j'ai eu l'immense surprise de voir débarquer les deux héros de l'un des précédents livres de l'auteure....Je n'ai pas lu toutes ses oeuvres alors je ne sais pas si c'est chose courante chez elle, mais en tout cas, j'ai vraiment apprécié cette sorte de "cross-over" entre divers personnages des romans de l'auteure....Avec quelques petites révélations en prime sur ce couple, bien entendu !



4#-Love is in the air  : Mis à part Raelyn et Aden, nous avons aussi deux autres couples évoqués dans ce livre. Bien entendu, il y a celui de Lexie et de Matteo, qui, un petit peu quand même, sont responsables du rapprochement de nos deux héros et il y a aussi le 2ème employé d'Aden,  BoydPour le moment, il ronge son frein vis à vis de la jeune fille qu'il aime - qui n'a que 17 ans - mais je serai vraiment heureuse si l'auteure pouvait lire quelque chose sur eux un de ces jours !

Ce que je n'ai pas aimé dans ce livre :
Méchants un peu trop caricaturaux : En effet, c'est une sorte de récurrence dans les romans que j'ai pu lire de l'auteure française Héloïse Cordelles (de mémoire, c'était le cas dans "Détraqué" ou "Secrète Jen" par exemple), où  nous avons des personnages fort antipathiques qui semblent détester l'un ou l'autre des héros (souvent c'est l'héroïne) et pour des raisons parfois un peu obscures ! Pourquoi tant de haine ??! 
Attention Spoilers ! Cliquez sur le mulot et passez le texte en surbrillance !
J'avoue que je n'ai pas supporté l'attitude de la mère de Raelyn vis à vis de son unique enfant survivant....On peut comprendre que cette femme, qui a perdu une nouvelle fois un fils, soit dans un état pitoyable et dépressif, mais dans la mesure où elle hait Raelyn depuis sa naissance et ne lui a jamais donné aucune affection durant toute son enfance, je trouve cela un peu too much......Et évidemment, pas de grands-parents ou d'autres oncles et tantes qui auraient pu venir à la rescousse de notre héroïne.....Quant au père d'Aden, un gros pourri à la JR Ewing qui use de toutes les perfidies pour arriver à ses fins, c'est pareil, je l'ai détesté et j'ai même trouvé ses moyens de pression totalement ridicules.....Qu'est ce que le fric ne ferait-il pas faire à certaines personnes.....

Pour conclure, j'ai passé un agréable moment de lecture, même si cette romance n'a rien d'original et concerne le sujet commun d'un bad boy qui cache de profondes blessures issues de son passé avec une "innocente" oie blanche, qui, elle aussi a connu des drames dans sa vie. Mais comme je n'en lis pas souvent, finalement, quand l'envie m'en prend, mon choix se tourne vers l'auteure Héloïse Cordelles car ses romans sont toujours sans prise de tête, avec des héros qui morflent mais avec l'amûûûr qui triomphe toujours à la fin ! Dans le monde anxiogène dans lequel nous vivons en ce moment un peu de romantisme et de papillons dans le ventre qui nous fait soupirer de bonheur, ça fait du bien !

Ma note : 16,50/20


Si vous avez aimé ce livre, vous aimerez peut-être aussi :

  

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire