lundi 9 mai 2016

LES OMBRES DE LA NUIT - Tome 2 : La Valkyrie sans coeur

Kresley Cole
Les éditions J'ai Lu (2010)
Sortie originale 2006
408 pages

Synopsis :
Sebastian Wroth a été transformé en vampire contre son gré il y a des siècles, et le vit mal. Brulant de haine et de colère, il est lassé de vivre et de porter ce fardeau, jusqu'au jour où débarque une divine valkyrie envoyée pour le tuer. Quand il y a longtemps Kaderin la Froide de Coeur a perdu ses deux sœurs adorées dans une attaque de vampire, une force bienveillante a amoindri sa peine, supprimant accidentellement toutes ses émotions. Pourtant lorsqu'elle rencontre Sebastian, ses sentiments, plus particulièrement le désir, reviennent en force . Pour la première fois de sa vie, elle se voit incapable d'achever sa cible.

Comme il est de coutume dans ce genre de saga, la qualité des tomes monte en crescendo. Je dois dire que j'ai bien apprécié ce 2ème tome, même si, au moment où je rédige cette chronique, j'ai déjà entamé le 5ème tome (généralement, quand je m'envoie tous les tomes à la suite, c'est bon signe...). Cela dit, petite originalité scénaristique de l'auteure américaine Kresley Cole, en fait, le 2ème et le 3ème tome seront en quelque sorte à lire en parallèle (pour le début, en tout cas), puisque le récit se passe sur le même lieu (la grande épreuve de la Quête du Talisman) et que donc, chacun des deux couples phares de ces deux tomes se côtoient, se croisent, s'affrontent, pour ensuite évidemment prendre chacun un chemin différent (Kresley Cole fait dans les couples à deux personnes, avec l'idée du Grand Amour éternel, et certainement pas un ménage à quatre, vous vous en doutez bien ! Oui, j'essaye de faire un peu d'humour...Oui, je sais, c'est pourri !).

"-Je te donnerai tout ce que tu veux. Toute ma vie....Pour la première fois en trois cents années d'enfer, Sebastian avait désespérément envie de vivre".

Ce que j'ai aimé dans ce livre :
1#-Les créatures du Mythos se dévoilent : En effet, dans le 1er tome, nous avons principalement pris connaissance des Loups-garous (Lycaes, comme ils aiment à se nommer), les valeureuses et truculentes Valkyries et enfin, dans le rôle des fouteurs de merde, les vampires.....Avec la Quête du talisman, organisée par la déesse Riora, qui se déroule tous les 250 ans et qui consiste en quelque sorte à une grande chasse au trésor, de nombreuses espèces fantastiques s'affrontent pour notre plus grand plaisir. Nous avons les démons (de plusieurs espèces), les sorcières (notamment la petite mignonne qui sera l'héroïne du prochain tome), mais aussi nous avons la distinction très précise entre les vampires de la Horde et les autres, les Abstinents (qui ne boivent pas le sang à la veine)....Cette différence de se nourrir est importante car en fait, les vampires de la Horde sont les grands méchants, détestés et combattus par toutes les autres créatures du Mythos (du coup, aaargh, j'ai hâte au 10ème tome avec le fameux Lothaire ! Aaaargh !). 



2#-Les scènes olé olé : Ne nous le cachons pas, Kresley Cole a un immense talent de conteuse pour les scènes de sexe. Mais attention, si elles sont intenses, elles ne sont jamais vulgaires (enfin, de mon point de vue !). Le premier "rapprochement" entre Sebastian et Kaderin vaut le détour.....Et pourtant, ils gardent leurs vêtements ! (J'espère que Sebastian a une bonne marque de lessive pour laver son slip, du coup....)...

3#-Je t'aime, moi non plus : Bon, alors, ça va peut-être lasser certains lecteurs, mais je crois qu'on est parti pour ne lire que des histoires avec des couples issus d'espèces  supposées se détester....Du coup, l'attirance qui vire vite à la culpabilité, aux remords, puis qui est plus forte que tout et change le regard des uns sur les autres, ça va être le fer de lance de la saga "Les ombres de la nuit".....Perso, je suis ultra-fan de ce genre de romance, et je ne suis pas prête de m'en lasser ! Encore que, dans ce 2ème tome, Sebastian comprend assez rapidement que Kaderin est la femelle qui lui est destiné puisque les vampires ne "s'animent" uniquement quand ils sont en contact de leur âme soeur (leur coeur se remet à battre, ça se réveille aussi en dessous de la ceinture etc....Sinon, ils peuvent vivre des siècles comme des "morts-vivants", avec juste le besoin de boire du sang). Bref, Sebastian ne peut pas se passer de Kaderin dès qu'il sait qu'elle est son âme soeur. Par contre, Kaderin, en tant que Valkyrie, n'a pas vraiment ce genre d'impératif.....Du coup, notre beau vampire rame un maximum pour séduire sa belle....Surtout qu'avant de devenir un vampire, malgré son physique avantageux, c'était un peu une brèle avec la gente féminine....Karma, quand tu nous tiens....


4#-Les liens qui se resserrent, les alliances qui se consolident : Dans le 1er tome, nous avions comme héroïne une jeune valkyrie à moitié vampire, Emma, qui vivait avec les autres valkyries dans un manoir de la Nouvelle Orléans. L'une des Valkyries a pour amant (et maintenant mari) Nikolaï, un vampire abstinent.....Qui n'est autre que le frère de Sebastian.....Dont il a perdu le contact depuis très longtemps car Sebastian ne lui pardonne pas de l'avoir changé en vampire alors qu'il était sur le point de succomber, dans leur "Manoir de la Colline" en Estonie, en 1709 (d'ailleurs, un autre de leur frangins, Conrad, sera le héros du tome 4, mais chuuuut !). Personnellement, j'adore le principe de groupes qui se rassemblent au même endroit, un peu comme les vampires héros de la saga culte "La confrérie de la dague noire", à la différence que dans "Les ombres de la nuit", ce sont différentes races qui cohabitent ensemble, au fur et à mesure des coups de foudres.....Dans le 3ème tome, par exemple, nous aurons le cousin Lycae du héros du 1er tome.....C'est pire que les Feux de l'amour, cette saga ! (N'y voyez aucune critique de ma part car j'ai passé toute mon adolescence devant les turpitudes et les drames de Victor Newman et de ses accolytes de Genoa City.....J'ai décroché des Feux de l'amour il y a maintenant 5-6 ans....Oui, je sais, je n'étais plus une adolescente à cette époque.....Allez, en fait, j'ai commencé à regarder les Feux de l'amour en 1991, quand j'étais en 5ème et que j'avais un après-midi par semaine où je ne commençais pas à 13h30....Et de fil en aiguille, c'est devenu une drogue....Pareil pour Santa Barbara, c'est ma madeleine de Proust, ça pour le coup, car je regardais avec ma mère dans les années 80, juste avant de passer à table devant la Roue de la Fortune)....bref, 36 15 ma vie.....



5#-Sebastian : J'ai beaucoup aimé le caractère de notre beau vampire. Celui-ci a vécu un véritable drame quand il était encore humain....Il a vu la mort de très près, et sera finalement transformé en vampire - in extremis et contre son gré - par son frère aîné Nikolaï, contrairement à ses quatre jeunes soeurs et son père qui succomberont à la peste qui faisait rage à cette époque en Estonie (et malgré qu'ils étaient des nobles vivant dans un manoir, il n'y ont pas échappé). Ensuite, Sebastian va vivre comme une espèce d'ermite taciturne, n'acceptant pas sa nouvelle condition de "monstre". Ce qui est drôle, finalement, c'est qu'il commence réellement sa nouvelle "vie" suite à sa rencontre avec Kaderin. Il va sortir de son "trou", découvrir la modernité, découvrir également les créatures du Mythos (étant lui-même devenu un vampire, il a pourtant encore sa mentalité d'humain septique et c'est vraiment cocasse de le voir constater de l'existence d'autres créatures surnaturelles !). Au niveau de sa vie amoureuse, elle  n'était pas folichonne quand il était humain (sa grande taille effrayait apparemment les demoiselles, et il y avait certains de ses frères beaucoup plus séducteurs que lui).....Cela dit, à partir du moment où il va reconnaître Kaderin comme son âme soeur, il va lui faire une cour assidue, avec plus ou moins de succès.....Surtout au début ! Le pauvre !

"Depuis ses treize ans, Murdoch était en effet doté d'un sourire malicieux qui lui permettait de se glisser sous les jupes d'un certain nombre de villageoises....Tandis que Sebastian, au même âge, serrait dans sa main moite de muet quelques fleurs des champs qui ne parvenaient jamais à leur destinataire. Il s'était donc tourné vers les études".


"Fiancée ou pas, c'était une inconnue....avec laquelle il s'était conduit, à sa grande honte, comme un adolescent boutonneux. Pire encore, il avait mobilisé toutes ses forces pour la plaquer à terre sous son propre corps. Comment aurait-il pu ne pas lui faire mal ? Ne pas meurtrir sa peau parfaite . Il n'osait croiser son regard. Affronter son air affligé....Mais voilà qu'elle l'obligeait à se rallonger et tournait légèrement la tête, prête semblait-il à l'embrasser dans le cou. Lorsqu'elle se mit à frotter le visage contre le sien, un peu à la manière d'un chat, il comprit - malgré l'étrangeté de cette attitude - qu'elle lui témoignait son affection. De l'affection. Ca aussi, en ce qui le concernait, c'était l'extase. Personne ne l'avait touché depuis longtemps...".


Ce que je n'ai pas aimé dans ce livre :

Le caractère de Kaderin : Madame la Valkyrie a vécu plus d'un millénaire sans éprouver d'émotions, suite à la perte tragique, sur un champ de bataille, de ses deux soeurs (elles étaient triplées).....Du coup, quand elle recommence à ressentir des trucs, uniquement en la présence de Sebastian, la belle tergiverse un peu....beaucoup....beaucoup trop.....Et à un moment, y'en a marre !



"Pourquoi pleures-tu ? Avant qu'il ne soit transformé en vampire, les larmes des femmes avaient le don de le bouleverser ; à présent, celles de sa fiancée le transperçaient tels des poignards. Il lui écarta les cheveux du visage en inspirant brusquement, un souffle hésitant, maladroit. Elle avait les oreilles pointues....et des crocs minuscules, qui ne se voyaient que de près. Il ne savait pas à quelle sorte de créature il avait affaire, et il s'en fichait. 
-Ne pleure pas, je t'en prie.
-Je ne pleure jamais, murmura-t-elle. Le front plissé par la perplexité, elle se toucha la joue du dos de la main avant de regarder la larme qui lui avait humidifié la peau. Ses lèvres s'entrouvrirent tandis qu'elle fixait d'abord la gouttelette puis ses ongles incurvés - de véritables griffes, malgré leur élégance. Enfin, ses yeux se posèrent sur Sebastian. Elle déglutit, comme sous le coup de la peur.
-Dis-moi ce qui te tracasse. Il avait un but, maintenant : la protéger, veiller sur elle, détruire tout ce qui la menaçait.
-Mon aide t'est acquise....ma fiancée.
-Je ne serai jamais la fiancée d'un être de ton espèce. Jamais..."

"Tu as fait battre mon coeur.
-Tu m'as fait ressentir, siffla-t-elle".


"Embrasse-moi, Vampire, ou je te tue".

Pour conclure, j'ai passé un agréable moment en compagnie de Sebastian le vampire et Kaderin la Valkyrie. Nous pouvons constater que l'auteure américaine, Kresley Cole, étoffe au fur et à mesure son univers qui est unique en son genre et très varié, même si les créatures fantastiques mises en lumière nous semblent pourtant familières ! Le couple phare du prochain tome apparaît régulièrement dans ce 2ème tome ce qui donne évidemment très envie de lire la suite ! Finalement, la seule chose que je regrette, c'est de ne pas avoir commencé cette saga plus tôt ! 

Ma note : 17,50/20


Si vous avez aimé ce livre, vous aimerez peut-être aussi :

  

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire