mercredi 10 juin 2015

LA CONFRERIE DE LA DAGUE NOIRE - Tome 12 : L'amant souverain

JR WARD
Les éditions Bragelonne (2015)
Sortie originale 2014
648 pages

Synopsis :
LONGUE VIE AU ROI...Après avoir délaissé le trône pendant des siècles, Kolher, fils de Kolher, a enfin accepté la charge de son père. Mais la couronne pèse lourd sur son front. Et tandis que la guerre fait rage et que ses ennemis se rapprochent, il va devoir se montrer impitoyable. Car Beth, sa chère compagne, désire un enfant. Une volonté qui va tous les mettre en danger et réveiller les fantômes du passé. L’amour véritable peut-il encore l’emporter ?
Ce n’est un secret pour personne, je suis fan de La Confrérie de la dague noire depuis le début de cette saga mais ce 12ème tome m’a laissée un peu perplexe ! Je ne peux pas dire que je ne l'ai pas aimé mais je trouve que l'auteure américaine JR Ward s'est un peu éparpillée dans tous les sens ! En effet, dans les autres tomes, ou en tout cas dans les premiers, il y avait la lutte contre les ennemis des vampires, les éradiqueurs, et en parallèle, nous avions l'introduction progressive des futures shellanes de nos beaux vampires avec à chaque fois un tome consacré à un couple précis. Hors, dans L'amant souverain, nous suivons pas moins de cinq couples (si je compte les flash-backs des parents de Kolher)....Ca fait beaucoup !....Et pour le moment, aucune intrigue de la part de l’Oméga….Par contre, nous avons toujours les complots et la lutte pour le trône de Xcor et sa bande de salopards.

Par conséquent, je dirais que j’ai aimé ce tome non pas par sa qualité scénaristique (encore que, JR Ward ne fait jamais dans la médiocrité) mais parce que c'est le douzième et du coup, à force, il est indéniable qu'un lien affectif s'est créé entre nous, lecteurs, et Kolher et sa bande. Personnellement, j'avais très envie de connaître la suite des mésaventures de certains couples, et il est vrai que cela fait plaisir de revoir le couple royal, Beth x Kolher, remis aux devants de la scène, surtout Beth, qui a été très discrète depuis très longtemps (oserai-je dire depuis le 2ème tome...). Mais en même temps, je trouve que l’auteure part un peu trop dans tous les sens et je me demande s’il était vraiment nécessaire de suivre autant de couples à la fois….Est-ce un manque d’inspiration de la part de l’auteure qui ne peut plus tenir un tome sur un seul et unique couple ? Nous verrons bien si elle gardera cette ligne de conduite dans le 13ème tome où si elle reviendra aux  bases qui ont fait la légende de cette saga (non non, je n’exagère pas ! Pour moi, La confrérie de la dague noire est une saga culte et je crois que si un jour elle est adaptée au cinéma ou même  en série TV, ce jour fera partie des plus beaux de ma vie !).


Ce que j’ai aimé dans ce livre :
1#-Kolher de nouveau au centre de l'histoire : Mine de rien, ça fait plaisir de revoir notre beau roi aveugle revenir sous les spotlights ! En tout cas, on peut dire que son règne est loin d'être de tout repos ces derniers mois entre l'attentat échoué de Xcor à son encontre et maintenant ses problèmes avec la Glymera, cette noblesse des vampires avec ses membres réactionnaires qui refusent les idées modernes.....Le fait que Kolher aime une vampire qui est à moitié humaine va être un gros problème et il pourrait lui coûter son trône.... (Car la Glymera ne veut pas entendre parler d'un roi qui est marié avec une métisse et qui donnera un héritier avec 1/4 de sang humain)...En même temps, on sent la lassitude de Kolher quant à son rôle de roi. Les flash-backs qui interviennent tout au long de ce tome pour narrer le passé des parents de ses parents sont assez intéressants dans la mesure où on sent que si Kolher ne laisse pas tomber son rôle de roi (qu'il a en horreur ces derniers temps vu qu'il est plus un guerrier mais qu'à cause de sa cécité, il ne peut que se battre avec Souffhrance et encore....). J'ai vraiment été émue par Kolher dans ce tome et c'est aussi pour ça que parfois, le comportement de Beth m'a déçue....Elle veut absolument un enfant, en dépit de tout le merdier qui se passe en ce moment pour le règne de son Hellren....C'est vraiment insensé ! Franchement, Beth mériterait vraiment des baffes parfois !

"Pourtant voilà, elle était folle amoureuse d'un tueur de sang-froid qui jurait comme un charretier, était issu d'une lignée royale longue comme le bras et doté d'une personnalité assez narcissique pour faire passer Kanye West pour un timide sans assurance".

"Mon Dieu ! Quand il avait endossé son rôle de roi, il s'était fait la promesse de gérer la couronne, d'être un mec fiable, de marcher sur les traces de son père, bla-bla-bla. Mais malheureusement, en réalité, c'était un marathon qui durerait toute sa vie, et il flanchait après seulement deux ans. Ou trois. Peu importe. En quelle année était-on, d'ailleurs ? Il était clair qu'il avait toujours été prompt à s'emporter, mais se retrouver coincé dans l'obscurité de sa cécité, sans pouvoir rien faire d'autre que répondre à des exigences qu'il  ne supportait plus, le mettait carrément hors de lui. Non, attendez, la situation était un peu moins critique que son état d'esprit actuel le laissait supposer. Le problème sous-jacent résidait dans sa personnalité. Il se révélait bien plus doué au combat, son premier métier, que pour diriger une espèce de puis un fauteuil".

2#-Ahssaut et Sola : J'ai bien aimé l'histoire de ce couple, même si, en réalité, je n'en vois pas vraiment l'utilité.....Ahssaut a un rôle mineur auprès de la Confrérie alors je ne comprends pas trop pourquoi JR Ward se focalise sur lui et ses amourettes ?.....Néanmoins, j'ai pris plaisir à lire son histoire d'amour avec Sola car mine de rien, c'est le genre de passage qui ressemble le plus aux premiers tomes de la saga, on y retrouve vraiment l'idée de base avec un vampire beau et ténébreux qui va tout faire pour sauver sa belle et ensuite essayer de se faire aimer par elle (et se faire apprécier par la grand-mère de la jeune femme), surtout que lui, a vite ressenti qu'elle était "sienne" !....Après, il ne faut pas oublier qu'il est un vampire, qu'il traîne dans des affaires pas très claires et elle, c'est une jeune humaine qui aimerait retrouver une vie plus normale après tout ce qu'elle va subir et devoir faire dans ce tome.....vu comment se termine leur histoire à la fin de ce tome, j'imagine qu'on les reverra très prochainement ?

"La grand-mère de Sola pivota de nouveau sur elle-même, les mains sur les hanches.
-Où est votre crucifix ? Ahssaut se reprit.
-Je vous demande pardon ?
-Vous n'êtes pas catholique ? Ma chère madame, nous ne sommes pas humains, songeat-il".

3#-Trez et Selena : Trez est une ombre et on le connait un peu plus depuis le tome précédent même si, en réalité, nous avons fait sa connaissance bien avant, avec son frère iAm puisqu'ils travaillaient sous les ordres de Vhengeance, avec Xhex. Je trouve ce personnage assez fascinant, déjà par rapport à ses attitudes plutôt autodestructrices (si on peut appeler ça comme ça le fait de coucher avec autant de femmes...) mais aussi par rapport au destin qui lui est promis contre son gré depuis des années, c'est à dire épouser la princesse des S'Hsibe. Evidemment, malgré tout ça, notre beau mâle va tomber sous le charme de l'élue Selena et cette jolie vampire a elle aussi des secrets à cacher en ce qui concerne sa santé, en tout cas....Je ne sais pas ce qu'il va en advenir de leur relation dans le prochain tome, néanmoins, pour le moment, on sent un côté très dramatique qui se trame et je me demande si JR Ward va vraiment leur accorder le bonheur.....Elle qui a toujours réussi, par des pirouettes scénaristiques, à faire que les couples arrivent à s'aimer et terminer ensemble, en sera-t-il pareil pour eux ? 

4#-Le marché entre Xcor et Layla : En parlant de couple au destin dramatique, si ces deux là ne terminent pas ensemble à un moment ou à un autre, je crois que je vais faire un attaque ! Mon Dieu, dès qu'un passage les concerne dans ce tome, ça me donne des frissons ! Cela dit, je ne comprends pas trop pourquoi Layla a maintenant peur de "se donner" à Xcor, comme elle a promis de le faire avec leur marché, vu qu'on sent clairement qu'elle est attirée par lui ! (et lui, pas besoin de poser la question, il est fou d'elle et je suis sûre qu'elle va finir par le faire changer grâce à son amour....Je rêve ? J'espère que non ! ).


5#-Les crises de John Matthew : Nous savons, nous lecteurs, que John Matthew et Audazs ne font qu'un, depuis la mort de ce dernier....Du coup, John Matthew est en réalité le père de Beth plutôt que d'être son demi-frère comme elle semble le penser....C'est tordu mais comme l'a remarqué Xhex, avec son pouvoir de sympathe, effectivement, il semble qu'il y ait deux personnalités à l'intérieur du corps de son hellren sourd muet....C'est un peu flippant et on peut comprendre les crises d'épilepsie de plus en plus nombreuses de JM quand il se retrouve  face à Beth.....J'espère vraiment que la lumière sera faite un jour sur ce cas plutôt particulier même si ça risque d'être délicat à traiter car si jamais la personnalité d'Audazs est révélé, que va advenir de la personnalité de John Matthew....Bref, c'est un peu glauque comme situation (mais très captivante également !).

Attention zone spoilers ! Cliquez sur le mulot et passez en surbrillance !
6#-Le mariage de Kolher et Beth et la naissance de leur bébé : happy end et grosse nique à la Glymera ! YES ! Ca fait du bien de lire ça ! Et également de voir que certains membres de la Glymera sont restés fidèles au roi, et que Kolher rencontre aussi ses sujets plus modestes.....Il devient un roi plus "humain" (désolée, pour le jeu de mot) et qui sera maintenant aimé et respecté par la plupart de ses sujets !

Ce que je n’ai pas aimé dans ce livre :
1#-Le côté un peu trop « soap » du couple Beth X Kolher : En effet, même si j’ai apprécié de revoir Kolher et Beth car il faut bien admettre que concernant les couples, une fois leur tome consacré, ils ne font plus trop parler d’eux (par exemple Mary et Rhage….Que deviennent-ils ?...). Pour Beth et Kolher, il était certain que nous allions les revoir de part le fait que Kolher est quand même le roi des vampires et que depuis l’arrivée de Xcor et de sa joyeuse bande, ça chauffe un peu pour son trône….Du coup, je n’ai pas trop compris l’entêtement à la limite puéril de Beth de vouloir à tout prix un enfant….Certes, on peut penser qu'il est légitime pour elle d'avoir "quelque chose" de son hellren si jamais celui-ci devait mourir dans un régicide à son encontre mais tout de même.....Le pauvre Kolher est déjà bien accaparé par les problèmes politiques alors voir sa shellane se transformer en vraie harpie teigneuse qui exige un enfant, aie aie aie ! Moi, c'est comme ça que je l'ai ressenti ! Dès le début, je me suis mis à la place de Kolher et non à celle de Beth (pourtant, je suis une femme et j'ai deux enfants). Il porte le poids de sa royauté depuis si longtemps, à cause de la mort tragique de ses parents. Il sait qu'un enfant, et surtout si c'est un fils, aura les mêmes problèmes, sans parler des risques de cécité comme lui. Pourquoi Beth veut-elle à tout prix un enfant, aux risques de lui offrir une vie si compliquée ?....N'est-ce pas un peu égoïste de sa part ? Moi, je trouve que oui ! Cela ne fait que deux ans qu'ils sont ensemble, il n'y a pas urgence, en plus, les femelles qui ont passé leur transition n'ont, en principe, leurs premières chaleurs que cinq ans après.....Evidemment, avec Beth, cela peut être différent (ce qu'elle espère) vu qu'elle est métisse de part sa mère qui était humaine.....Alors justement, à propos des chaleurs de Beth.....Il y a quelque chose qui m'a vraiment gênée avec sa relation avec Layla....C'est moi ou elle est juste amie avec elle car la jolie élue est enceinte et ses hormones peuvent modifier celles de Beth ? On verra dans les prochains tomes mais il est fort à parier que Beth va se détourner très rapidement de Layla et oublier leur "amitié" si on peut appeler cela comme ça ! Du coup, cet esprit égoïste et calculateur de la part de Beth m'a énormément déçue ! 

"Même si la raison qui l'avait amenée à penser que Kolher et elle avaient besoin d'un bébé au milieu de tout ce bordel demeurait un mystère. Toutefois, Mère Nature l'avait comme acculée et elle ne pouvait plus faire demi-tour, ni comprendre ce désir, ni se raisonner. Non qu'elle en ait nécessairement parlé à Kolher récemment".

"Les femelles ne font pas de cachoteries aux mâles qui  les respectent".


2#-Certains détails qui me dérangent dans l'univers de la Confrérie de la dague noire : Je me suis fait la réflexion depuis un moment car ce sont des thèmes récurrents dans les différents tomes mais il y a une chose que je ne comprends pas, c'est la soumission des doggens, les serviteurs des vampires ! Ils sont heureux de faire le ménage, la cuisine, de servir de larbins ?! Ouais, super !!!! Et je n'aime pas trop la manière dont JR Ward les décrit comme s'ils étaient des êtres qui existent uniquement pour servir de serviteurs et qu'ils sont contents de leur condition et n'en changeront jamais.....Moi, ça me choque ! Une autre chose qui m'énerve énormément dans les tomes de la Confrérie de la dague noire, c'est la manière dont nos gros guerriers bourrus tout vêtus de cuir jurent quand ils sont énervés....Ils disent régulièrement "Seigneur !" ou "Mon Dieu !"....Excusez-moi, mais ils ne sont pas censés évoquer un quelconque Dieu, non ? Au pire, c'est la Vierge Scribe (ça arrive parfois qu'ils jurent en évoquant leur créatrice) mais franchement, ils seraient plus crédibles en disant des "puta*** de merd***"....Ce n'est pas comme s'il n'y avait jamais de grossièretés dans La confrérie de la dague noire alors pourquoi, quand ils sont énervés, ils ne se lâchent pas au lieu de dire "Seigneur".....Seigneur, Seigneur, Seigneur....Ca me laisse sans voix, tiens !.....

"Les doggens vivaient selon un strict code de conduite et, même si leur voeu le plus cher était de bien servir, ils ne supportaient tout simplement pas les louanges".

Attention zone spoilers ! Cliquez sur le mulot et passez en surbrillance !
3#-Un problème de cohérence avec les chaleurs de Beth : Je rêve où au moment où elle a déclenché ses chaleurs, elle était déjà enceinte !? Alors oui, je sais, elle est métisse et tout peut arriver (de toute manière, elle a bien précisé que même lorsqu'elle était encore humaine, ses règles étaient irrégulières...) et si JR Ward avait gardé sa logique "biologique", nous n'aurions pas eu le gros effet de surprise avec sa grossesse déjà entamée de 4 mois au moment où elle commence à avoir des douleurs après ses chaleurs.... 

Pour conclure, même si ce tome n'est pas le meilleur de la saga, il reste tout de même addictif, encore que, si Xcor et Layla n'étaient pas présents dans l'intrigue de l'histoire, je serais un peu plus sur mes réserves, mais bon, quand on aime une saga aussi longue, il faut s'attendre à des hauts et des bas et "L'amant souverain" est résolument dans les "bas" pour moi, encore que, avec tous les rebondissements présent dans ces presque 650 pages, j'ai évidemment hâte de lire la suite ! Car il s'en passe des trucs dans ce 12ème tome, notamment pour le couple Kolher et Beth !!! Vivement la suite !

Ma note : 16.50/20

Si vous aimez ce livre, vous aimerez peut-être aussi :

   


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire