dimanche 6 juillet 2014

L'appel des origines

Joël Callède / Gaël Séjourné / Jean Verney
Editions Vents d'Ouest - 2011
Histoire en 3 tomes

Synopsis :
Tout mettre en péril pour partir en quête de ses origines ? Harlem, les années 20. La jeune Anna travaille la journée dans le restaurant de son oncle et sa tante, et la nuit danse au rythme du jazz. Une vie qui pourrait être légère. Mais Anna est tourmentée par ses origines : elle est métisse, un statut difficile qui l'empêche de trouver sa place. Un jour, elle découvre l'existence de son père inconnu : un Blanc, mystérieusement disparu en Afrique. Elle ne pense plus qu'à le retrouver, et réussit à se joindre aux membres d'une expédition se rendant sur le continent noir à la recherche des origines de l'Homme. À chacun sa quête, à chacun ses origines : les voici partis ensemble à la poursuite de leurs chimères.Au croisement d'Out of Africa et des romans de Joseph Conrad, ce triptyque retrouve le souffle romantique de la grande aventure tout en proposant un regard réaliste sur une époque et sur un phénomène que chacun ressent à un moment de sa vie : l'appel des origines.

J'ai été vraiment touchée par cette très belle histoire qui va nous transporter au fin fond des terres d'Afrique, en passant par Harlem. 

Nous voici dans les années 20 et nous suivons ici l'histoire d'Anna, une jeune femme de 20 ans, orpheline de parents, qui vit à Harlem auprès de son oncle, sa tante et sa grand-mère maternelle. 

Elle travaille comme serveuse dans le restaurant familiale la journée et le soir, elle sort danser le charleston et écouter le jazz avec sa cousine.

Anna est métisse, elle a la peau noire mais ses yeux sont verts, car son père était blanc. 

Elle l'a toujours cru mort et uniquement de passage dans la vie de sa défunte mère, décédée quand elle n'était qu'un bébé....Hors, un jour, elle apprend, par sa grand-mère, à qui elle fait la lecture quotidienne des récits d'aventures d'un quotidien New yorkais, que son père est bien vivant. Il s'appelle Clarence T. Whitmore et ferait parti d'une expédition scientifique en Afrique et les membres de cette expédition n'aurait plus donné signe de vie depuis quelques temps....

En plus d'être blanc, Anna apprend que son père est issu d'une famille très riche du Mississippi. 

Sa grand-mère lui explique alors que son père et sa mère se sont aimés quand la famille maternelle d'Anna "travaillait" sur les terres de ce maître, mais en ce début de XXème siècle, les amours inter-raciales sont inacceptables, encore plus dans le vieux Sud colonialiste ! 

Quand le père de Clarence T. Whitemore va apprendre que son fils a eu un bébé avec une de ses "esclaves", il menera un expédition punitive, dissimilé sous les cagoules du Ku klux klan et si bébé Anna réussira à s'en sortir, emportée par sa grand-mère et sa tante, sa mère aura beaucoup moins de chance.....



Après avoir appris tout ce pan de son histoire qu'elle ignorait jusqu'à présent, Anna est maintenant déterminée à retrouver son père. Elle va chercher des renseignements au Museum d'Histoire Naturelle de New York et va y rencontrer Simon Sachs qui travaille là-bas. Le jeune homme va être touché par Anna et veut l'aider à retrouver son père. Il va avoir l'idée, pour trouver un moyen de financement, de monter une expédition pour l'Afrique, qui sera filmée sous forme de documentaire et Anna en sera l'héroïne principale. 

La grand-mère d'Anna décède entre temps ce qui décide la jeune femme à quitter les Etats-Unis pour ce voyage en Afrique, sur les traces de son père disparu.

Le deuxième tome est le moins passionnant des trois : 



Il est plus glamour et traite des difficultés d'adaptation d'Anna parmi l'équipe de tournage, ses déconvenues amoureuses....Par contre, le troisième tome nous renvoie dans le coeur de l'aventure.



L'équipe initiale de scientifiques du Museum d'Histoire Naturelle de New York est bien décidée à retrouver l'expédition dont faisait partie le père d'Anna et qui a disparu il y a quelques mois sans laisser de trace.

Anna et son groupe vont très vite se rendre compte de la nature hostile de cette Afrique profonde et sauvage. Il y a d'abord les bêtes sauvages qui rodent et qui attaquent les hommes dès qu'ils s'éloignent un peu du campement, il y a les insectes, les piqûres de scorpions fatales, les plaies infectées qui ne guérissent pas et conduisent petit à petit vers la mort....

Anna et les autres finiront par retrouver les squelettes de quelques membres de l'expédition. En se basant sur un carnet de note retrouvé dans le campement abandonné, ils vont pouvoir retracer les faits et ce qui est arrivé à ces pauvres malheureux....

Quand l'histoire se termine, on ne sait toujours pas ce qui est arrivé à Clarence T. Whitmore 

Anna écrit à sa famille à Harlem, elle les rassure sur son sort et leur explique qu'elle a décidé de rester en Afrique où elle s'y est fait des amis et puis, elle attend un enfant.....

Et puis arrive l'épilogue qui m'a littéralement fait frissonner....

Finalement, on réalise qu'Anna aura bien croisé son père - mais sans le savoir - durant son expédition sur ces terres si hostiles.....

Le destin est bien cruel, parfois et nous joue de sacrés tours !

En conclusion, j'ai vraiment beaucoup aimé cette BD, j'ai dévoré les trois tomes à la suite. Le dessin est particulièrement soigné et le scénario nous emporte dans un ambiance angoissante et sauvage dans le dernier tome qui est, de loin, celui que j'ai préféré !

Ma note : 17/20



Si vous aimez ce livre, vous aimerez peut-être :

  


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire