lundi 3 mars 2014

36 15 MA VIE : Mon voyage en Islande - Anecdotes

Dans la 1ère partie "Mon voyage en Islande : Carnet de route", j'avais décrits quelques lieux incontournables à visiter. Dans cette 2ème partie, je vais plutôt parler des petites anecdotes récoltées au cours du voyage, quelques souvenirs....

Tout d'abord, à l’époque où nous sommes partis, les nuits étaient courtes puisque le soleil était couché seulement 4 heures par jour environ...




La photo ci-dessus du coucher de soleil a été prise vers 00h30. Sincèrement, l'Islande, c'est génial l'été car si la météo peut ne pas être toujours clémente, vu que le jour dure 20 heures, on a toujours un peu de soleil quand même, notamment en soirée ! en plus, la température était assez bonne (je dirais dans les 15° car on avait enlevé nos parquas !).


Et donc, avec ces nuits sans beaucoup d'obscurité, les hôtels et autres hébergeurs ont prévu de gros rideaux opaques pour nous pauvres touristes peu habitués à dormir avec la lumière du jour ! A savoir aussi, pour les lits, pour les couchages doubles, il n'y a pas de grande couette pour 2 personnes, mais 2 couettes côte à côte ! J'ai trouvé l'idée très bonne car comme ça, pas de bagarre pour avoir la couette de son côté, mais mon mari n'a pas voulu qu'on fasse pareil, une fois revenus en France...


La ville que j'ai préféré a été BORGARNES, au Sud-Ouest du pays, pas très très loin de la capital Reykjavik. Borgarnes est une petite ville au bord de la mer, très balnéaire, je m'y suis sentie très bien. C'était un peu la civilisation, mais à l'échelle humaine, pas comme à Reykjavik qui est quand même une grande ville (enfin, à l'échelle des villes françaises, c'est pas énorme non plus....).


A Borgarnes, nous nous sommes promenés au bord de l'eau, d'un côté la mer, de l'autre les habitations. On y a croisé de nombreux chats très gentils dont celui-ci :





Il y avait aussi la piscine municipale en plein air, chauffée, comme c'est de coutume en Islande, par l'eau géo-thermique. Nous ne nous sommes pas baignés, mais il y avait beaucoup de monde, des ados surtout, que l'air frais extérieur (15° en maillot de bain mouillé, faut quand même le supporter...) ne semblait pas vraiment repousser (une question d'habitude, j'imagine !)

A BORGARNES, nous avons aussi croisé une voiture citroën CX ! 




A BORGARNES, il y a des supermarchés (tiens donc !) et nous sommes allés y faire un petit tour et j'ai eu la très mauvaise surprise de tomber sur des têtes de moutons congelés dans les rayons surgelés...Arrrgh ! Des vraies têtes, en entier, pleins de têtes dans tous les sens dans ces grands congélos.....Arrrrgh ! beurk ! J'avoue, j'ai eu un peu de mal à m'en remettre ! Même si je conçois parfaitement que cela peut être sans doute délicieux comme plat - une tête de mouton - mais bon, pour moi, merci mais...Non merci !




Les jolis chalets rouges à Kirkjubæjarklaustur : Ce fut génial de dormir dans ces chalets. Pour le petit déjeuner, il fallait aller dans le bâtiment principal, où nous y avons retrouvé des français, d'ailleurs ! 




Le petit chien est mort….Oui, ce fut le seul bémol de ce fabuleux voyage….Sur la route de SNAEFELLJOKUL, nous avons longé une ferme où des chiens s’ébattaient joyeusement….Quand nous sommes passés, ces chiens ont couru le long de leur terrain et l’un d’eux est sorti par le portail et à ce moment là, une voiture arrivait en face de nous….J’ai vu la scène au ralenti, c’était inévitable….On a entendu le hurlement du chien, le 4x4 qui l’a percuté s’est arrêté et je me suis retournée dans mon siège, j’ai vu cette pauvre bête étendue par terre. Une petite silhouette étendue sur l’asphalte qui rapetissait au fur et à mesure qu’on s’éloignait…..Mon mari n’a pas voulu que l’on s’arrête (il n’est pas passé sous notre voiture et de toute manière, on n’aurait rien pu faire) mais je suis sûre que le chien est mort….Alors oui, je pense encore à toi, pauvre bête (là-bas, il y a beaucoup de chiens style berger comme sur la photo ci-dessous) mais de toute manière, on n’aurait rien pu faire….



Pour revenir sur une note plus gaie, il faut que je vous parle des fameux petits chevaux islandais, endémiques à cette île. Aucune autre race de cheval n’a le droit d’entrer dans l’île et les chevaux islandais qui la quitteraient n’ont plus le droit d’y revenir…Cela afin de préserver la race telle quelle (qui n’a pas changé depuis l’époque des Vikings).




Les moutons en liberté et qui traversent la route.



En parlant de route, sur cette photo, c'est la route n°1, la route principale qui fait tout le tour de l'île. Vitesse maximum, 90KM et attention aux bas côtés qui ne sont pas toujours en très bon état. Voilà, bienvenue sur l'autoroute de l'Islande !


L’eau chaude dans l’hôtel qui avait une odeur de souffre.

En Islande, les rivières fument à certains endroits. Il y a aussi des tomates en libre service sur le bord des routes, on peut mettre une petite pièce dans la tirelire...Ou pas ! C'est vraiment super sympa comme principe et ça enchante les touristes comme nous ! Mais au fait, pourquoi des tomates ? Parce que l'Islande est un grand producteur de tomates et de bananes (et oui !!!!). Avec le climat là-bas, elles poussent dans des grandes serres, bien évidemment ! 



Puisqu'on en est à parler d'eau chaude et de géothermie, certaines villes sont approvisionnées directement par ces eaux si bien que dans un de nos hôtel, l'eau avait une sale odeur de souffre (et le goût pas terrible, même pour seulement se laver les dents...).

Nous avons aussi visité un site "explosif". Ca fumait de partout, ça sentait mauvais et on avait un peu la trouille car il y a quelques années, il y a eu une grosse explosion à cet endroit....heureusement, il ne s'est rien passé quand nous y sommes allés, de toute manière, s'il y avait un danger, ils interdiraient le site aux touristes, non ?... 



Dans mon premier article, Carnet de route, j'avais mentionné qu'on était parti en Islande suite à l'annulation du voyage au Japon....Et bien, vous n'allez pas le croire, mais on a aussi failli annuler le voyage en Islande car 3 semaines avant notre départ,  il y a eu un écoulement de glace due à une éruption volcanique qui a détruit une partie de la route dans le sud du pays...Et ce n'était pas n'importe quelle route, c'était la route n°1...Heureusement les islandais sont très efficaces. Une route et un pont de secours on été construits en urgence pour permettre aux habitants et aux touristes de circuler ! (dans la mesure où la saison touristique ne dure que quelques semaines, il vaut mieux ne pas prendre trop de temps dans les travaux !)




La ville de Reykjavik




Et quelques autres photos pour terminer ! Vive l'Islande !





La petite chose qui dépasse de l'eau sur la photo de droite, c'est un phoque ! On était tout seul, mon mari et moi, sur cette plage, avec ces phoques (et une famille de touristes allemands...).










Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire