lundi 3 mars 2014

36 15 MA VIE : Mon voyage en Islande - Carnet de route


En 2011, mon mari et moi sommes partis en Islande pendant une semaine.

En fait, pour la petite anecdote, l’Islande n’était pas le pays que nous avions prévu de visiter ! On avait d’abord réservé pour un voyage touristique au Japon, pour avril 2011….Mais en mars 2011, il y a eu la catastrophe de Fukushima qui nous a fait annuler notre voyage…

Alors après le Japon, quel autre pays choisir ? Oh allez, on va continuer avec les îles volcaniques (nous sommes très taquins !) et nous voici décidés pour la mystérieuse et désertique Islande !

Et alors là, je dois dire que je n’ai jamais regretté ce choix ! Quel merveilleux pays !

Nous sommes partis la semaine à cheval entre juillet et août car, si le Japon est un pays magnifique au printemps avec ses cerisiers en fleur, ce n’est pas le cas de l’Islande qui se réveille de son long hiver et dont beaucoup de routes sont encore impraticables au printemps !

A vrai dire, pour ceux qui souhaiteraient partir un jour en Islande, la meilleure période, c’est le mois de juin où le soleil est présent quasiment 24h/jour et où la météo est la plus clémente ! Mais bon, je fais un métier qui ne me permet pas de partir hors vacances scolaires donc on a dû se résoudre à partir « comme tout le monde » en juillet/août !

Nous avions réservé pour un auto-tour qui signifie que l’agence de voyage avait réservé les nuits dans les différents hôtels et il ne nous restait plus qu’à louer une voiture et en avant Guingamp !

Il faut savoir qu’en Islande, il n’y a qu’une seule « vraie » route, la route n°1 (qui porte bien son nom) et qui longe toute la côte tout le long de l’île. La limite de vitesse est de 90 km/h et attention aux bas côtés, la route est parfois abîmée ! Pour aller visiter plus à l’intérieur des terres, il y a des petites routes praticables en 4X4 (véhicule indispensable !!!!).

Nous avons choisi de visiter tout le bas de l’île, là où se trouvent l’essentiel des lieux touristiques à voir.

Quand je dis « touristique », ne vous attendez pas à voir beaucoup de foule dans ce pays….Vous croiserez plus de moutons que d’humains à certains endroits si bien que cela en devient presque angoissant ! (si si, je vous jure !).

Je ne vais pas détailler notre séjour jour par jour, mais juste vous énumérer les sites incontournables qui vous laisseront des étoiles dans les yeux (c’était si beau !).

Tout d’abord,

DYRHOLAEY


Pour atteindre cet endroit, ce fut la première fois pour mon mari et moi que nous avons fait du hors-piste, en quittant la route n°1 pour rouler sur une route parsemée de gros cailloux. (attention aux fesses, ça secoue !). Etant normande, je comparerai ces falaises de Dyrholaey à celles d’Etretat sauf qu’elles sont noires, le sable de la plage est noir (évidemment, nous sommes sur une île volcanique) et les oiseaux qui peuplent ces lieux sont les très célèbres macareux. (heu....Le petit être rose sur le rocher sur la photo n'est pas un animal d'Islande, c'est Minouche, une petite peluche que nous avions embarqué pendant le voyage ! un peu comme les nains de jardin d'Amélie Poulain !)

JOKULSARLON




Magnifique endroit où les glaciers donnent naissance à des icebergs….Certainement l’un des endroits les plus dépaysants ! on se croirait au pôle nord  quand on regarde d’un côté (par contre, quand on tourne la tête, on retrouve la « civilisation avec un pont, et la fameuse route n°1 !)….C’est un endroit incroyable et nous y avons vu nos premiers phoques. Incontournable également, le petit tour en bateau où la guide vous fera déguster un morceau de iceberg, attention, ce sera certainement la chose plus vieille qui vous aurez ingéré dans votre vie puisque ce morceau de glace est vieux de plus de centaines de milliers d’années….





LANDMANNALAUGAR



Ah ! Le Landmannalaugar ! Quelle merveille ! cette chaîne de montagnes aux couleurs particulières est accessible après plusieurs heures de 4X4 à travers un désert minéral….Très flippant car on n’y rencontre pas grand monde….Par contre, arrivés sur le site, il y a foule (enfin, tout est relatif !). 



Vous pouvez vous baigner librement dans les eaux chaudes mais attention aux parasites qui pleuplent ces mares ! (nous, on s’est juste risqué à y glisser la main, c’est déjà bien !).



GEYSIR


Le mot « geyser » vient de cet endroit et vous en aurez pour votre argent ! Toutes les 7 minutes environ, on a droit à un gros souffle d’eau qui surgit de la terre ! In-con-tour-nable ! Par contre, ça sent pas très bon vu que c’est chargé de souffre ! (ça ressemble à l’odeur des œufs pourris).


GULLFOSS


Pas très loin de Geysir, vous aurez là de spectaculaires chutes d’eau ! Attention au vent, vous allez être arrosés, mais c’est magnifique !


SNAEFELLJOKUL


Extraordinaire péninsule où, pendant que vous conduisez sur la route n°1, vous avez d’un côté la mer et de l’autre les énormes chaînes de montagne. Ce fut l’endroit que j’ai préféré lors de mon séjour ! Parfois, je ferme les yeux et j’ai l’impression d’y être encore ! Captivant !

LE BLUE LAGOON


Wouh ! Cet endroit est le gros site touristique accessible à tout moment de l’année. Beaucoup d’américain et d’Européens viennent y faire trempette. Il faut dire que l’eau de cette piscine naturelle est magnifique, d’un bleu turquoise qui ressort parmi les gros rochers noirs ! Nous ne nous y sommes pas baignés car primo, il faut se mettre à poil dans les vestiaires devant tout le monde, les islandais étant peu pudiques (c’est niet pour moi !) et secundo, cet endroit est réputé pour soigner les maladies de peau et savoir que pleins de gens qui ont ce genre de problèmes dermatologiques se baignent autour de moi dans un bouillon de culture un peu spécial, non merci !

Et voici pour la première partie de mon article ! Le suivant sera consacré aux petites anecdotes recueillies durant notre voyage en Islande !

Et c'est ici : Anecdotes


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire