vendredi 15 novembre 2013

La mémoire de l'eau

Valérie Vernay et Mathieu Reynès - 
2012 - Editions Dupuis 
46 pages
Synopsis :

Une nouvelle vie démarre pour Marion quand elle emménage avec sa mère dans la maison de famille dont elles ont hérité. Vue imprenable et plage privée, l'endroit semble paradisiaque. Pourtant, d'étranges rochers sculptés, un gardien de phare à la sinistre réputation et de vieilles légendes locales semblent indiquer que l'enfer n'est peut-être pas si loin...


Cette BD, je l'ai empruntée à la bibliothèque de ma ville. L'histoire est sur 2 volumes. Elle m'a tout de suite attirée grâce à sa couverture, cette nuance de bleus, l'impression de flottement des cheveux de la petite fille, c'est franchement très beau !

Nous suivons l'histoire de Marion, une petite fille qui doit avoir dans les 10-12 ans, qui arrive avec sa maman - tout juste séparée de son mari - dans un village breton en bord de mer. La maman de Marion y a passé sa petite enfance et revient dans la maison familiale car elle l'a hérité à la mort de sa mère il n'y a pas longtemps. Le grand-père de Marion, le père de sa mère, est mort quand sa mère était toute petite. Marion est donc ravie de rencontrer les anciens voisins de ses grand-parents et d'en apprendre un peu plus sur la petite enfance de sa mère et surtout sur ce mystérieux grand-père disparu trop tôt en mer. 

La plage est au bout de son jardin (attention aux falaises), et comme ce sont les vacances scolaires, Marion va y passer beaucoup de temps, elle va y découvrir des drôles de rochers (sortes de menhirs) avec des inscriptions mystérieuses ainsi qu'une grotte et elle va également croiser un étrange bonhomme très bougon qui vit en ermite, le gardien du phare.

Ce que j'ai aimé dans cette BD, c'est déjà le dessin, on a vraiment l'impression de se retrouver au bord de la mer, sur une plage bretonne, il ne manque plus que le cri des mouettes ! Habitant moi-même près de la mer (en Normandie, par contre), cet atmosphère me touche tout particulièrement. Et, je le répète, à l'instar de la couverture, les dessins à l'intérieur de la BD sont vraiment très beaux. On a m'impression que les arrières plans sont faits à la peinture, surtout le ciel avec les nuages, c'est vraiment magnifique !

Au niveau du scénario, on est tout de suite plongé dans l'histoire. On découvre le village et ses habitants à travers les yeux de Marion. On apprend à faire connaissance avec eux.

Cette BD pourrait être une petite histoire banale et ordinaire de bord de mer, mais voilà, il y a des êtres mystérieux qui hantent les eaux autour du vieux phare....

Marion est une petite fille très curieuse et elle a été intriguée par la date de 1904, l'année où il y a eu une terrible tempête et cette date revient régulièrement au cours de la lecture.

A marée basse, Marion peut aisément attendre le vieux phare à pied. Occasion qu'elle ne va pas manquer pour satisfaire sa curiosité de petite fille qui joue toute seule et semble combler son ennui (sa mère a trouvé un travail de serveuse au village et Marion est donc livrée à elle-même quand sa mère travaille).

Voici le 2ème volume :



L'atmosphère est plus sombre, il y a beaucoup de scènes qui se passent la nuit ou sous le brouillard. Cela en devient presque oppressant, même menaçant, par moment


Dafoe Grin

Marion s'est rapprochée du vieux gardien de phare malgré les avertissement des gens du village. Elle en apprend plus sur son grand-père, qui a côtoyé le gardien de phare quand ils étaient jeunes tous les deux.

Je ne peux en dire plus pour ne pas spoiler, ce serait dommage ! En tout cas, fantastique, sacrifices et malédictions familiales entourent ce 2ème volume et la jeune Marion (et nous-mêmes, les lecteurs) finissons par avoir les réponses à toutes les questions posées durant cette histoire....

C'est vraiment une très belle BD qui mériterait même d'être adaptée au cinéma car l'histoire est prenante et le cadre géographie est propice à toutes les légendes et autres histoires mystérieuses.

J'ai passé un très bon moment à lire les aventures de la jeune Marion et en refermant le 2ème volume, je me suis dit : c'est très fort, bravo !


Ma note : 16/20




Logo Livraddict

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire