samedi 19 octobre 2013

L'été où je suis devenue jolie


Jenny HAN – Editions ALBIN MICHEL - 2011 (fr)

Synopsis :
Depuis qu'elle est enfant, Belly passe tous ses étés dans la maison au bord de la plage. Là, entre les bains de mer et les pichets de thé glacé, la vie est parfaite. Il y a Susannah et ses fils, Conrad l'ombrageux et Jeremiah, si charmant. Et puis l'été de ses seize ans, les choses changent. Susannah sourit un peu moins. Les garçons paraissent plus lointains. Parce qu'il se passe quelque chose dont personne ne parle. Belly aussi a son secret. La vie chavire doucement, pour chacun d'eux. Plus rien ne sera comme avant.

Ce roman en 3 tomes raconte l’histoire d’amour triangulaire entre Isabel CONKLIN, surnommée BELLY, l’héroïne du livre, et les deux frères FISHER : CONRAD et JEREMIAH.

Il y a donc 3 tomes à cette saga :
L’été où je suis devenue jolie, quand Belly a 15 ans (elle fête ses 16 ans à la fin de l'été) ;
L’été où je t’ai retrouvé, qui se passe 1 an plus tard, l’été suivant, donc ; à ses 16 ans (presque 17, logique, hein !).
Et enfin, L’été devant nous, qui fait un bon de 2 ans supplémentaires pour arriver à la fin du livre au dernier chapitre où 5 ans se passent encore et où on sait avec quel frère elle va finir. (et donc, si vous comptez bien, Belly finit son récit à l’âge de 23 ans, presque 24, comme elle le mentionne).

L’histoire se situe à notre époque contemporaine, On est aux USA, à COUSINS BEACH, (un lieu fictif) situé sur la côte Est, dans la région de la Nouvelle Angleterre (style Hamptons), l’été, dans une maison de plage qui appartient aux parents de Conrad et Jeremiah, enfin, plus exactement à leur mère SUSANNAH qui est l’amie d’enfance de la mère de BELLY, LAUREL, et donc, les deux meilleures amies – Elles sont amies depuis qu’elles ont 9 ans – et elles se retrouvent tous les ans dans cette maison de plage pour y passer l’été (souvent juste entre femmes et enfants car les deux maris sont très peu présents dans l’histoire, vous saurez pourquoi en lisant les livres).

BELLY et son grand frère STEVEN (il me semble qu’il a 2 ans de plus qu’elle), ont donc passé chaque été de leur vie avec les frères Fisher, ils ont grandi ensemble. (au moins durant l’été car d’après ce que raconte Belly, ils avaient rarement l’occasion de se voir hors période estivale, enfin, jusqu’à maintenant…).
  
On n’a pas beaucoup de description physique de Belly, puisqu’elle parle à la 1ère personne du singulier dans le roman (et donc, elle ne va pas dire : je suis brune, jolie nanani nanana...). Mais on peut s’imaginer par les descriptions et les gestes qu’elle fait qu’elle a les cheveux longs et bruns, elle porte maintenant des lentilles de contact (avant cet été là, elle portait des lunettes). Elle a aussi des taches de rousseur. Elle est mince et sportive (elle adore nager dans la piscine).

Pour les frères Fisher, Belly nous les décrit ainsi :

Conrad : "Conrad était l'aîné, d'un an et demi. il était ténébreux, très ténébreux. (humm ! ouh la la !) Totalement inaccessible, indisponible. Sa bouche avait toujours une moue moqueuse et je ne pouvais pas m'empêcher de la regarder. C'était une de ces bouches qu'on a envie d'embrasser, pour la consoler, pour qu'elle se départe de cette moue, ou peut-être pas entièrement....En tout cas, qu'on a envie de dominer. De posséder. C'était exactement ce qui se passait avec Conrad, J'avais envie de le posséder. (....) Conrad avait dix-huit ans maintenant (...) Il était plus grand que l'été précédent, si surprenant que cela paraisse. Il avait une coupe courte, bien dégagée aux oreilles. Il était toujours aussi brun."
Jeremiah : "Jeremiah, lui...était mon ami. Il était gentil. C'était le genre de garçon qui acceptait encore de serrer sa mère dans ses bras et de lui tenir la main alors qu'il était en théorie trop grand pour ça. Et sans en éprouver aucune gêne. Jeremiah Fisher aimait trop s'amuser pour se laisser embarrasser par quoi que ce soit. (...) Les cheveux de Jeremiah, eux, avaient poussé, ce qui lui donnait un air décontracté - il ressemblait à un joueur de tennis des années 1970. Quand il était plus petit, il avait des boucles blondes, presque platines en été."
Ce qu’on sait dès les premières pages, c’est que Conrad Fisher étant plus âgé de 3 ans que Belly, évidemment, la petite fille l’admire énormément.
Avec la descrition physique qu'elle nous donne de lui, on se rend bien compte qu'elle est amoureuse lui (en fait, elle a toujours été amoureuse de lui). 


Jeremiah, lui, c'est le bon copain, presque le frère, le cousin...

Pour Conrad, forcément, Belly est une gamine qu'il a vu grandir et même s'il a toujours été conscient du crush de la jeune fille, il n'a jamais rien tenté vers elle...mais tout va changer ce fameux été des 15 ans de Belly (presque 16, ah les sweet sixteen !) où, puberté oblige, elle se transforme peu à peu en femme. (Si vous voyez ce que je je dire...).


Quelques trucs à savoir sur ce 1er tome :


Le livre débute par un dialogue en italique entre Belly et une autre personne. On le retrouve à la fin du livre, avec cette fois-ci l’identité de la personne qui lui parle…On peut juste deviner que c’est l’un des frères Fisher, mais lequel…

Dans ce livre, on a des flash-backs et des anecdotes de Belly dans cette maison de plage durant différents âges. Entre ses 10 et ses 13 ans.

Belly a une meilleure amie, TAYLOR, qui va les rejoindre cet été pour la première fois à Cousins Beach. Comme Taylor est assez délurée et extravertie avec les garçons en général, vous vous doutez que ça ne va pas, mais pas du tout plaire à notre chère petite Belly !

Petit Spoiler qui ne va en rien gâcher votre lecture mais que j'ai envie de dévoiler dans cet article : Belly va flirter avec un garçon, CAM....Vous vous doutez que ça ne va pas être au goût de notre ténébreux et possessif Conrad !



Pour conclure, j'ai adoré lire ce livre ! L'écriture est fluide, on a l'impression de regarder un film (ou plutôt une série pour ados). En toute confidence, au début, je m'imaginais plus la maison avec des scènes de plage à la Beverly Hills (Brandon Walsh sort de ce corps !)


mais en fait, c'est débile car l'histoire se passe sur la côte Est et non en Californie ! (que je suis bête !!!)

Forcement, ce premier tome donne TRES envie de lire la suite ! 


Ma note :18/20



Si vous aimez ce livre, vous aimerez peut-être :

  


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire