mardi 22 octobre 2013

Cadavre exquis

Pénélope BAGIEU - Editions Folio - 2011

Synopsis :
Zoé a un boulot pas drôle : elle est hôtesse d'accueil dans les salons — de l'automobile ou du fromage — et doit faire bonne figure, debout toute la journée avec des chaussures qui font mal aux pieds. Le jour où elle rencontre Thomas Rocher, écrivain à succès, la vie semble enfin lui sourire. Mais pourquoi Thomas ne sort-il jamais de son grand appartement parisien ? L'amour peut-il vivre en huis clos ? Et quel est dans cette histoire le rôle d'Agathe, la belle, froide et machiavélique éditrice de l'écrivain ?

Pourquoi j'ai lu cette BD :
J'ai découvert la talentueuse Pénélope Bagieu grâce à son héroïne Joséphine. Evidemment, ayant adoré cette BD, je me suis dit, pourquoi ne pas lire les autres BD de Miss Bagieu ? Coup de chance, la bibliothèque de ma ville possède plusieurs BD dont "Cadavre exquis", "La page blanche" ou encore "Ma vie est tout à fait fascinante".
Cadavre exquis m'a tout de suite attirée, peut-être à cause du titre assez intrigant, mais aussi pour la couverture. L'air mutin et espiègle de l'héroïne me laissait deviner qu'il allait sans doute se passer des trucs sympas dans cette histoire....Et je ne me suis pas trompée ! La fin (dont je ne me doutait pas du tout), a réussi à VRAIMENT me surprendre et m'a décroché un gros sourire quand j'ai refermé le livre. Je me suis dit : "bien joué, ma fille !".


Mais reprenons dès le début : 

Zoé, l'héroïne est une jeune femme d'une vingtaine d'années. Elle est hôtesse d'accueil dans divers salons. Elle y travaille à temps complet, contrairement à ses collègues. D'ailleurs, l'une d'elle ne se gêne pas de lui dire ses quatre vérités à force de l'entendre se plaindre :

"Le prends pas mal ! Mais honnêtement, avoue ! T'es la seule de l'équipe à faire ce boulot à plein-temps, et même pas pour payer des études ! Fais-toi greffer de l'ambition, change de taf, ou bien arrête de te plaindre !"
En plus d'un job qu'elle déteste, Zoé vit un couple avec un mec immonde, un chômeur qui passe ses journées en SMC (Slip-Marcel-Chaussettes). Un jour, quand elle s'apprête à partir travailler le matin, et qu'elle lui souhaite une bonne journée, il lui répond par un gros prout sonore du fond de son lit....La grande classe !

Le midi, elle mange sur un banc public et un jour, elle voit un homme qui la regarde, caché derrière les rideaux de sa fenêtre, dès qu'il se rend compte qu'elle le regarde, il se cache très vite....Malheureusement pour lui, Zoé va alors sonner à son interphone avec comme raison de pouvoir utiliser ses WC. Voici donc la première rencontre de Zoé avec Thomas Rocher, le célèbre écrivain....


Dans le synopsis, on apprend que Thomas Rocher ne veut jamais sortir de son grand appartement parisien, pourquoi ? (je ne vais pas vous le dire ! Faudra lire la BD !).
On sait aussi qu'il y a un 3ème personnage important dans cette histoire,  Agathe, l'éditrice de Thomas. Une belle blonde sophistiquée (d'une quarantaine d'année) qui fut jadis l'épouse de Thomas. Forcément, cette femme ne va pas plaire au début à Zoé, qui la voit comme une menace à sa relation avec l'écrivain qui n'a pas écrit une ligne depuis 2 ans par manque d'inspiration. (mais qui s'est remis à écrire depuis sa rencontre avec Zoé).

Je n'en dirais pas plus sur l'histoire mais j'ai vraiment adoré. Le dessin de Pénélope Bagieu est très agréable, fluide, les personnages sont expressifs. 


Je conseille donc à tout le monde, et particulièrement les femmes, de lire cette bd, somme toute au message plutôt féministe ! Girl power !

Ma note : 15/20

Logo Livraddict

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire